Camer.be
CAMEROUN :: Cabral Libii dévoile sa profession de foi : « Moi président, je dirigerai ce pays avec une équipe rajeunie » :: CAMEROON
CAMEROUN :: POLITIQUE
  • Camer.be : Ben BATANA
  • samedi 10 mars 2018 09:57:06
  • 7263

CAMEROUN :: Cabral Libii dévoile sa profession de foi : « Moi président, je dirigerai ce pays avec une équipe rajeunie » :: CAMEROON

Son effigie fait le tour de la toile. Une photo de campagne. Déjà, le candidat à la présidentielle 2018 se voit dans la peau de président. Il parle à la première personne du singulier.

Renouvellement de la classe politique.

Il s’agit ici, sans doute d’un extrait de la profession de foi de Cabral Libii. Le jeune candidat, récemment investi par le parti politique Univers dévoile son programme politique. Dans la dynamique du renouvellement de la classe politique issue des indépendances qui nous dirige. On se souvient et on pouvait lire sur le communiqué de son investiture par le parti Univers

« Les militants du parti Univers ainsi que ses sympathisants et les adhérents du mouvement 11 millions de citoyens, sont invités à poursuivre en toute sérénité le travail de mobilisation sur toute l’étendue du territoire et dans la diaspora, pour une inscription massive dans les listes électorales, un vote massif et vigilant pour le rajeunissement de la classe politique » Le candidat à la présidentielle s’inscrit dans cette dynamique dans sa profession de foi « Moi élu président, je dirigerai ce pays avec une équipe rajeunie »

Le président des oubliés d’aujourd’hui.

Son discours de fin d’année qui est un appel à l’alternance, exhorté les Camerounais à l’action. Il passe au crible les maux qui minent une société décadente ; le chômage des jeunes, le système scolaire défaillant, la persécution fiscale et une économie tatillonne. Du coup, cabral Libii se présente comme le candidat des « lassez pour compte », ceux qui, bien qu’ayant une voix, n’ont pas droit au chapitre.

C’est eux qui vont constituer l’ossature de son programme « Les ministres, directeurs de l’administration centrale, directeurs des entreprises publiques et les cadres seront des personnes de la génération des oubliés d’aujourd’hui »

10mars
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE
Vidéo