CAMEROUN :: Bamenda : Nouvel appel aux « villes mortes » :: CAMEROON
CAMEROUN :: Bamenda : Nouvel appel aux « villes mortes » :: CAMEROON

CAMEROUN :: Bamenda : Nouvel appel aux « villes mortes » :: CAMEROON

CAMEROUN :: Bamenda : Nouvel appel aux ? villes mortes ? :: CAMEROON
CAMEROUN :: Bamenda : Nouvel appel aux « villes mortes » :: CAMEROON
La nomination des membres de la Commission nationale pour la promotion du bilinguisme et du multiculturalisme n’a pas apaisé les esprits.

Alors que l’on s’attendait à une accalmie, au lendemain de la publication du décret du président de la République, nommant les quinze membres de la Commission nationale pour la promotion du bilinguisme et du multiculturalisme (Cnpbm), la ville de Bamenda semble afficher son indifférence. Notamment de la part des commanditaires de l’opération « villes mortes » qui, depuis le 16 mars 2017, menacent les populations qui tenteraient de mener leurs activités les 23 et 24 mars prochains, dates correspondant respectivement à l’audience des personnes interpellées dans le cadre de la crise anglophone à Yaoundé et à la célébration du 32ème anniversaire du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc), le parti au pouvoir.

L’appel au boycott, lancé à partir de Sms, vient renforcer le climat de panique qui règne dans la principale ville de la région, depuis l’incendie d’une partie du marché dénommé « Food Market » à Bamenda, survenu dans la nuit du 13 au 14 mars 2017. Les tenants de la politique des « villes mortes » en rajoutent à la frayeur ambiante lorsqu’ils mettent en garde des agences de transport qui commençaient à assurer un service minimum, de même qu’à celle des étudiants de l’Université de Bamenda qui ont repris le chemin du campus.

« Même si le président de cette Commission est anglophone (Peter Mafany Musonge Ndlr) ainsi que quelques membres, ce n’est pas notre priorité. Ce que nous demandons, c’est la libération inconditionnelle des personnes qui ont été arrêtées depuis l’entame de la crise », lit-on dans un message signé de ceux qui se présentent comme membres de l’Ambazonia Council, un mouvement indépendantiste.

« Tout le monde doit rester à la maison », ajoutent-ils. Au cas où ces menaces sont respectées, Bamenda tournera au ralenti la semaine prochaine, d’autant plus que trois jours seront perturbés : lundi (jour de débrayage imposé), jeudi et vendredi.

Contrairement aux appels au boycott répandus par des inconnus, une frange de la population attend d’apprécier les membres de la Commission nouvellement désignés, à l’oeuvre : « Je jugerai les maçons au pied du mur.

Parce qu’au Cameroun, ce ne sont pas de bons textes qui manquent. C’est la manière de les appliquer qui pose problème », analyse un fonctionnaire de la justice à la retraite. L’exemple cité de manière récurrente, est celui de la décentralisation dont la mise en oeuvre effective explique-t-il, aurait évité ce qui se vit dans les régions anglophones.

© Source : Mutations : Didier Kamdem

REAGISSEZ A CET ARTICLE AVEC FACEBOOK

le messie
CAMEROUN :: Bamenda : Nouvel appel aux « villes mortes » :: CAMEROON Canada (Brampton)
Very good. No school until we decide.
We will not accept any corrupt occultists and ritual killers anymore as our leaders

Chers intervenants,

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Camer.be. Si votre site se veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

@
@
Can U17: La Guinée 3e, le Niger 4e
Can U17: La Guinée 3e, le Niger 4e
Facebook
radios
RTS 90.5 FM CAMEROUN :: Bamenda : Nouvel appel aux « villes mortes » :: CAMEROON Sky One Radio 100.1 FM CAMEROUN :: Bamenda : Nouvel appel aux « villes mortes » :: CAMEROON Amplitude FM CAMEROUN :: Bamenda : Nouvel appel aux « villes mortes » :: CAMEROON Kalak FM CAMEROUN :: Bamenda : Nouvel appel aux « villes mortes » :: CAMEROON Nkongsamba FM CAMEROUN :: Bamenda : Nouvel appel aux « villes mortes » :: CAMEROON Cameroonvoice CAMEROUN :: Bamenda : Nouvel appel aux « villes mortes » :: CAMEROON Fréquence de vie CAMEROUN :: Bamenda : Nouvel appel aux « villes mortes » :: CAMEROON
réclame
partenaire
CAMEROUN :: Bamenda : Nouvel appel aux « villes mortes » :: CAMEROON
William Jordan de MAGIC BENZ SERVICES DANS LE MERYLAND invité SOPIEPROD
évènement
CAMEROUN :: Bamenda : Nouvel appel aux « villes mortes » :: CAMEROON
actuellement sur le site
LE JOUR
CAMEROUN :: Bamenda : Nouvel appel aux « villes mortes » :: CAMEROON
Loading...