CAMEROUN :: Rdpc: Discipline et responsabilité électorale des militants au centre d'un séminaire régional :: CAMEROON
CAMEROUN :: Rdpc: Discipline et responsabilité électorale des militants au centre d'un séminaire régional :: CAMEROON
 
CAMEROUN :: POLITIQUE
  • Camer.be : Leandre Ndzié
  • dimanche 17 mars 2019 21:16:00
  • 1675

CAMEROUN :: Rdpc: Discipline et responsabilité électorale des militants au centre d'un séminaire régional :: CAMEROON

Douala- Cameroun- Laurent Esso le chef de la délégation permanente du comité central du RDPC dans la region du littoral a présidé le séminaire régional de sa region de compétence.

Les élections présidentielles sont désormais dans le rétroviseur avec comme élément à retenir la victoire ecrasante du candidat du rassemblement démocratique du peuple camerounais .Mais en institution avant-gardiste, le RDPC prépare déjà les prochaines échéances électorales que sont les élections municipales, législatives et régionales.

Dans cette optique qu'à été organisé à l'initiative du secrétaire général du comité central en ce samedi 16 mars 2019 dans toutes les regions du cameroun des séminaires dans le cadre de sa formation politique la prospective.

Laurent Esso en sa qualité de chef de la délégation permanente du comité central pour le littoral a dans un premier temps ressorti de façon ultra détaillées les scores du candidats Biya dans la region du llittoral lors de l'élection présidentielle avec un accent particulier sur le département du Wouri ensuite, il a évoqué les manquements qui ont entraîné l'échec du parti du flambeau dans certaines circonscriptions de la région du littoral et du département du Wouri parmi lesquelles le repli identitaire, la démobilisation de l'électorat en général traduite par un fort taux d'abstention et enfin le report des voix des militants du RDPC au bénéfice de candidats concurrents.

A la suite du ministre d'État Laurent Esso, des exposés ont été présentés par le Pr Paul Celestin Ndembiyembe en qualité de conferencier-coordonateur et Mme Moampea Mbio Véronique conferenciere . ceux-ci ont porté sur la cohésion, la discipline du parti, les libertés des militants et enfin la situation des femmes et des jeunes au sein du parti.

Avant la lecture de la motion de soutien qui marquait la fin des travaux de Douala, il a été recommandé aux militants de s'evertuer au cours de leurs differentes prises de parole publiques de parler dans l'intérêt du parti et non dans leurs intérêts personnels.

C'est donc armés de plusieurs piste pour améliorer leurs performances lors des prochaines échéances électorales que les militants du rassemblement démocratique du peuple camerounais de la région du littoral ont quitté le cercle municipal de Bonanjo lieu qui a abrité le séminaire de ce samedi.

17mars
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE

canal de vie

Vidéo