Camer.be
CAMEROUN :: Paul Biya ne confirme pas la mort d'un sous-prefet anglophone :: CAMEROON
CAMEROUN :: POLITIQUE CAMEROUN :: Paul Biya ne confirme pas la mort d'un sous-prefet anglophone :: CAMEROON
  • Camer.be : Oswald Hermann G'nowa
  • jeudi 20 septembre 2018 14:55:00
  • 2899

CAMEROUN :: Paul Biya ne confirme pas la mort d'un sous-prefet anglophone :: CAMEROON

Paul Biya a limogé Hambi Isaac Ekpanekata et Vincent Lokombe Nafongo, deux sous-prefets qui officiaient jusqu'ici dans la région du sud-ouest anglophone. Selon toute vraissemblance, ces hauts fonctionnaires qui officiaient dans une zone en proie aux conflits armés ont déserté leurs postes de travail depuis plusieurs semaines. MAlgré la menace de Ferdinand Ngoh Ngoh qui avait récemment sommé les sous-prefets déserteurs à reprendre leur poste de travail, les deux sus-nommés n'ont pas obéït à l'ordre administratif.

Quant à NAMATA DITENG Joseph jusque-là sous-prefet de Batibo porté disparu, le chef de l'Etat camerounais a procédé à son remplacement sans aucune autre précision; aucune indication donc sur son sort.

L'on se souvient que le 11 février dernier, des assaillants avaient fait irruption sur la place des fêtes de Batibo et avaient enlevé NAMATA DITENG Joseph. Depuis lors, le chef de terre n'a plus donné signe de vie.

Les autorités camerounaises (jusqu'à leur plus haute hiérarchie) n'ont ni confirmé, ni infirmé l'assassinat de NAMATA DITENG Joseph. L'information de son décès tragique avait pourtant été abondamment relayée par les réseaux sociaux il y a plusieurs mois. Puis une version contradictoire est apparue en juin dernier (04 mois après son enlèvement) indiquant que NAMATA DITENG Joseph a été vendu à un groupe armé qui a organisé son ex-filtration vers le Nigeria voisin.

Pour rappel, les médias locaux ont récemment affirmé que quinze responsables territoriaux parmi lesquels des sous-prefets avaient quitté leur poste de fonction depuis l’intensification des violences dans les zones anglophones.

Voici l'acte portant nomination de sous-préfets dans les régions du nord-ouest et du sud-ouest anglophones. Il s'agit en effet de l'extrait du décret N°2018/490 du mercredi 19 septembre 2018

REGION DU NORD-OUEST
DEPARTEMENT DU BOYO
SOUS-PREFET DE L’ARRONDISSEMENT DE NJINIKOM: M. AKONJOH Denis MBONUH, administrateur civil, précédemment chef de la division de la police et de l’organisation administratives dans les services du gouverneur de la région du NORD-OUEST, en remplacement de M. Arrey ACHERE OBENA, appelé à d’autres fonctions.

DEPARTEMENT DU BUI
SOUS-PREFET DE L’ARRONDISSEMENT DE KUMBO: M. MENYONG Gilbert SUNDAY, administrateur civil, précédemment  premier  adjoint  préfectoral  de KUMBO, en remplacement de M. NKAMTO Francis NDIFOR, admis à faire valoir ses droits à la retraite.

DEPARTEMENT DU DONGA-MANTUNG
SOUS-PREFET DE L’ARRONDISSEMENT D’AKO: M. MBINGNOEH Abraham, administration civil, précédemment premier adjoint préfectoral de NKAMBE, en  remplacement  de  M.  MOTIA  Daniel  DIONY, appelé à d’autres fonctions.

SOUS-PREFET DE L’ARRONDISSEMENT DE MISAJE:  M.  TCHANA Thomas, secrétaire d’administration Principal, précédemment Deuxième  adjoint préfectoral de NKAMBE, en remplacement de M. AGIY Oscar BAME, décédé.

DEPARTEMENT DE LA MOMO
SOUS-PREFET DE L’ARRONDISSEMENT DE BATIBO:  M.  KWANDZE  Ernest  KARL, administrateur civil, précédemment  premier  adjoint  préfectoral  de MBENGWI, en remplacement de M. NAMATA DITENG Joseph

REGION DU SUD-OUEST DEPARTEMENT DU LEBIALEM
SOUS-PREFET DE L’ARRONDISSEMENT D’ALOU: M. AMBANG Fabian KAH, administrateur civil, précédemment adjoint au sous-préfet de l’arrondissement de NDOP, en remplacement de M. HAMBI Isaac EKPANEKATA, relevé de ses fonctions.

DEPARTEMENT DE LA MANYU
SOUS-PREFET DE L’ARRONDISSEMENT D’UPPER-BAYANG: M. ELIVE MOTOMBI SOLLY Junior, secrétaire d’administration principal, précédemment Deuxième adjoint préfectoral de MAMFE, en remplacement de M. LOKOMBE NAFONGO Vincent, relevé de ses fonctions.

DEPARTEMENT DU NDIAN
SOUS-PREFET DE L’ARRONDISSEMENT DE DIKOME-BALUE: M. TONYE Pie Georges, secrétaire d’administration principal,  précédemment  troisième  adjoint  préfectoral de KUMBA, en remplacement de M. EBAI Wilson EBI, appelé à d’autres fonctions.

 Dans son intégralité, le décret N°2018/490 du mercredi 19 septembre 2018

 

20sept.
Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE
Vidéo