Camer.be
CAMEROUN :: Sérail : Voici la vérité sur la vraie fausse arrestation de Ferdinand Ngoh Ngoh :: CAMEROON
CAMEROUN :: SOCIETE
  • Camer.be : Darren Lambo Ebelle
  • jeudi 03 janvier 2019 00:30:00
  • 17542

CAMEROUN :: Sérail : Voici la vérité sur la vraie fausse arrestation de Ferdinand Ngoh Ngoh :: CAMEROON

Depuis hier, des réseaux sociaux, notamment Facebook, ont dans un premier temps, annoncé l'encerclement de Ferdinand Ngoh Ngoh le ministre, secrétaire général de la présidence de la République ( Sg /Pr ) puis, son arrestation.

Connaissant les usages de l'administration camerounaise, Camer.be votre journal, ne s'est pas laissé embarquer par la bourrasque "facebookienne ". Un difficile mélange de bon grain et d'ivraie, mais davantage d'ivraie.

Selon nos informations, le très puissant Sg / Pr aurait fait part à une haute autorité sécuritaire du Cameroun, des menaces d'agression qui pèseraient sur lui. "C'est pour cela que vous avez vu plus de gendarmes et de policiers déployés autour de son domicile du quartier Nyom à Yaoundé. En effet, Camer.be s'est rassuré après plusieurs recoupements, que, effectivement, il y a depuis la matinée, un renforcement du dispositif sécuritaire chez Ferdinand Ngoh Ngoh, à la superbe Cité de la marinière (du nom de son domicile ).

Selon nos sources, le surplus de gendarmes et de policiers observés chez le "vice -président " du Cameroun, n'a pour but que de renforcer la sécurité autour d'un homme aux pouvoirs très immenses. Les plus immenses juste après ceux de Paul Biya le président de la République.

L'on se souvient qu'au mois d'août dernier, le domicile de Ferdinand Ngoh Ngoh à Yaoundé, avait fait l'objet d'une attaque. Une scène qui avait vu un policier de faction, abattre deux assaillants.

Et depuis ce matin du mercredi 02 janvier 2019, l'encerclement du domicile, puis l'arrestation présumée de Ferdinand Ngoh Ngoh, fait le tour des réseaux sociaux. Des mauvaises langues n'hésitent pas à dire que depuis le "glissement de date " de la Coupe d'Afrique des nations (Can ) de football 2019 dont l'organisation a été retirée au Cameroun, Paul Biya serait très en colère contre son secrétaire général, à qui il n'adresserait plus mot, au profit de Samuel Mvondo Ayolo le ministre, directeur du cabinet civil de la présidence de la République.

Mais pour le moment, à en croire nos sources, la sécurité autour du domicile de Ferdinand Ngoh Ngoh, a été renforcée à sa demande. Aucun encerclement, encore moins arrestation du Sg / Pr.

03janv.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE
Vidéo