Camer.be
CAMEROUN :: Elle meurt après avoir perdu ses biens dans une attaque de Boko Haram :: CAMEROON
CAMEROUN :: SOCIETE
  • L'OEIL DU SAHEL : David Martin
  • samedi 20 janvier 2018 02:00:31
  • 4895

CAMEROUN :: Elle meurt après avoir perdu ses biens dans une attaque de Boko Haram :: CAMEROON

Hadidja Boukar a succombé à une attaque cardiaque.

Hadidja Boukar, la trentaine, a succombé le 13 janvier 2018 après avoir tout perdu dans une attaque de Boko Haram contre sa localité, Assighassia. L’attaque s’était produite dans la nuit du 11 au 12 janvier 2018 et s’était soldée par une cinquantaine de concessions incendiées dont celle de Hadidja Boukar. Ses biens, estimés à une valeur d’un million et demi, ont été consumés par les flammes. «Elle se préparait pour le pèlerinage de la Mecque. Elle avait en espèces chez elle, 300.000 Naïra (Ndlr : 500.000 Cfa).

Elle possédait également dix sacs de haricot qu’elle espérait revendre le moment opportun. Actuellement, un sac du haricot vaut 25.000 FCFA. Elle a aussi perdu dans cet incendie des colliers de valeur. Elle avait également des sacs d’arachide, de mil et bien d’autres denrées alimentaires qu’elle comptait revendre. Avec cet argent, elle espérait effectuer le voyage vers la terre sainte. Quand elle a vu son rêve brisé, elle n’a pas pu résister et c’est comme ça qu’elle a clamsé», explique Biou Lawan, président du comité de vigilance d’Assighassia.

C’est au petit matin du 12 janvier 2018, sortie de sa cachette que Hadidja Boukar découvre l’ampleur du drame qui l’a frappé et commence à délirer. Son rythme cardiaque a changé. Ses proches ont essayé de lui porter secours, en vain. Le 13 janvier, elle a finalement rendu l’âme. «Deux voitures et deux motos ont été incendiées, quatre personnes enlevées et emmenées du côté du Nigéria. Les conditions de vie actuelles ne nous permettent plus de rester sur place», regrette Modou Boukar.

20janv.
Lire aussi dans la rubrique SOCIETE
Vidéo