Camer.be
CAMEROUN :: Yaoundé chante « Liberté » avec Anne Marie Nzié : La  procession funèbre de la chanteuse a plongé la ville dans une profonde émotion :: CAMEROON
CAMEROUN :: MUSIQUE
  • Camer.be : Darren Lambo Ebelle
  • vendredi 22 juillet 2016 10:27:39
  • 7293

CAMEROUN :: Yaoundé chante « Liberté » avec Anne Marie Nzié : La procession funèbre de la chanteuse a plongé la ville dans une profonde émotion :: CAMEROON

Intervenue hier 21 juillet 2016  à  l’hôpital central de Yaoundé (Hcy), la mise en bière de la « Voix d’or du Cameroun »  a donné lieu à un hommage grandiose de la nation. Représentant du chef de l’Etat, Narcisse Mouelle Kombi le ministre des Arts et de la Culture (Minac), était entouré pour la circonstance de nombreux membres du gouvernement.

Des routes barrées pour laisser la kilométrique procession partie du funérarium de l’Hcy pour le palais des sports via le musée national, aucune plainte n’a été signalée. C’est, le tout Yaoundé qui a approuvé l’œuvre de l’artiste musicienne Anne Marie Nzié. De l’esplanade des ministères, tous, à travers la fenêtre, ont pointé un nez dehors ; fait allégeance à la voix féminine la plus légendaire du continent.   Répondant dit-on aux dernières volontés d’Anne Marie Nzié,  au musée national,  le Minac  lui a déposé une gerbe de fleurs ainsi qu’un micro sur le ventre.

D’Edgard Alain Mebe Ngo’o le ministre des Transports, Mounouna Foutsou de la Jeunesse et de l’Education civique, André Mama Fouda de la Santé, Grégoire Owona du Travail et de la Sécurité sociale, et de nombreuses sommités musicales, personne, n’a échappé à cette violente émotion qui s’est emparée de tout une ville qui a coulé des larmes en reprenant en chœur « Liberté », ce single génialissime qui à jamais, marquera au burin le nom d’ Anne Marie Nzié dans la légende des siècles. Le temps, pour reprendre un dicton  littéraire, sachant se moquer de tout qu’on fait sans lui.

Tout ceci pour une soirée d’hommages qui s’est poursuivie jusqu’aux premières lueurs de la matinée  au palais des sports de Yaoundé. On dirait un peuple pleurant sur un de ses fils de 30 ans.

Camer.be, comme si vous y étiez, vous propose le reste de la cérémonie en couleurs.

 

22juil.
Lire aussi dans la rubrique MUSIQUE
Vidéo