Un fan Camerounais  décède d'un arrêt cardiaque après l'égalisation des lions  contre la Serbie
CAMEROUN :: SOCIETE

Un fan Camerounais décède d'un arrêt cardiaque après l'égalisation des lions contre la Serbie :: CAMEROON

Le quartier de Bessengue dans la ville de Douala est sous le choc depuis lundi malgré le match nul héroïque des lions indomptables face à la Serbie .
Amadou Ndichout, un sexagénaire fan des lions indomptables est décédé d'un malaise après l'égalisation du Cameroun contre la Serbie le lundi 28 novembre.
D’après des témoignages tirés à bonne source , Amadou Ndichout est décédé alors qu'il était submergé par la joie lorsque le Cameroun a marqué son troisième but pour égaliser le match (3-3) grâce à Choupo Moting.

"Il n'a montré aucun signe de maladie. Nous sommes sous le choc suite à sa mort », cite un membre de la famille qui a décidé de rester anonyme.
Il faut dire que Le match du Cameroun contre la Serbie a été une montagne russe d'émotions et son état de «bascule» a fait voler les émotions.
Aboubakar est sorti du banc pour marquer et aider le Cameroun qui a remonter la différence de deux buts pour arracher le match nul  contre la Serbie dans un classique de la Coupe du monde. 

C'est le Cameroun qui a ouvert le score après que Mitrovic ait raté deux occasions, Castelletto s'accrochant au corner de Tolo.
Cependant, la Serbie a rebondi, se dirigeant vers la pause en  tête après deux buts dans le temps additionnel de la première mi-temps. Des réalisations de Pavlovic et Milinkovic-Savic. 

En difficulté après avoir pris du retard, la Serbie semblait avoir remporté les trois points lorsque Mitrovic a terminé un mouvement époustouflant avant que Song ne fasse un changement. Remplaçant Hongla par Aboubakar, l'attaquant de renfort a fait la différence.

Récupérer un but avec une puce délicate, le joueur de 30 ans ayant reçu le but après un contrôle VAR, le remplaçant a ensuite mis en place le niveleur deux minutes plus tard. Sur la droite, il a coupé le ballon à Choupo-Moting, qui n'aurait pas pu avoir une finition plus facile. C'est à ce moment qu'Amadou Ndichout a rendu l’âme sûrement submergé par les émotions.

Il a été mis sous terre le lendemain mardi dans dans la stricte intimité familiale et selon la tradition musulmane.

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo