Patin à roulettes : Péril sur les élections à la fédération
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Patin à roulettes : Péril sur les élections à la fédération :: CAMEROON

Des acteurs de cette discipline sportive dénoncent la candidature du président sortant, Émile Keumale, qui selon les plaignants, est encore sous le coup d'une suspension.

Il est possible que le processus électoral roule en sens inverse au sein de la Fédération camerounaise des patins à roulettes (Fecapa). Pour cause, les acteurs de cette discipline sportive, moins populaire au Cameroun, dénoncent la candidature du président sortant de ladite fédération, Emile Keumale. Le responsable serait, selon les plaignants, candidat à sa propre succession à la tête de l'exécutif de cette instance, à la faveur des élections annoncées dans les fédérations sportives du 5 novembre au 12 décembre 2022.

Les plaignants expliquent que la candidature de Émile Keumale, ne respecte pas la circulaire du ministre du des Sports et de l'Education physique (Minsep), Narcisse Mouelle Kombi, envoyée le 12 octobre dernier aux présidents des fédérations sportives. Le président sortant, étant sous le coup d'une suspension, si l'on s'en à la correspondance du président de la Wolrd Skate Africa, Nathnaël Koty du 10 mai 2022, envoyée au Minsep. « Nous avons un sérieux problème. C'est que le processus électoral est biaisé. La circulaire du ministre des Sports n'est pas respectée. Monsieur Émile Keumale a révélé que les statuts ont été gérés par la direction des affaires juridiques (Daj) du Minsep», révèle un acteur de cette discipline.

Le grabuge qui s'annonce à la veille des élections au sein de cette fédération en rajoute au malaise dans le déroulement des activités de cette discipline sportive. « Les patineurs vont très mal. Depuis plusieurs années, nous nous battons à organiser des compétitions. Mais nous n'avons pas la subvention de l'Etat, tout comme l'accompagnement de la fédération. Au contraire, la fédération nous demande de payer des licences», regrette un président de club. « L'année s'est mal terminée. Je ne me rappelle pas avoir assisté à une compétition », ajouté un autre, qui envisage de boycotter le lancement de la nouvelle saison sportive annoncée à Douala.

L'Association des patineurs du Cameroun est aussi solidaire du boycott du lancement de ladite saison sportive, au regard de la suspension du Cameroun des compétitions internationales de patin à roulettes depuis plusieurs années. Un avis que ne partage pas le président sortant, Émile Keumale. « Je vais travailler avec ou sans sérénité. Celui qui viendra faire le désordre verra. Cette fois ne sera plus comme avant. Le chantage est fini. Le sous-préfet sera présent», promet Émile Keumale, avant de poursuivre : « Celui qui veut, vient me battre aux élections. C'est tout». Affaire à suivre.

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo