La France vit encore des retombées de la colonisation africaine
FRANCE :: POINT DE VUE

La France vit encore des retombées de la colonisation africaine

Les époques se succèdent, les générations passent la France ne veut pas lâcher le morceau malgré  la dénonciation de certains pays de l’Union Européenne. La France donne des leçons joue le rôle d’équilibriste, joue le rôle de maintien de la paix en Afrique, pourvoyeuse d'aides humanitaires ; tous ces faits et gestes relèvent de la pure comédie, de l'hypocrisie, du vol des biens et ressources naturelles des pays africains. 

L'impression du CFA et  des devises de plus de vingt de pays se fait à Chamalières par la Banque de France depuis sa création en 1945. Ainsi, toutes sortes de taxes, de commissions sont prélevées par le colonisateur pour son économie nationale. la zone de l’Union monétaire Ouest africaine (UMOA) est composée de 8 États membres : le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, la Guinée Bissau, le Mali, le Niger, le Sénégal et le Togo. Ces pays utilisent le franc CFA d’Afrique de l’Ouest (ou XOF) ;
la zone de l’Union monétaire d’Afrique centrale (UMAC) est composée de 6 États membres : le Cameroun, le Congo, le Gabon, la Guinée équatoriale, la République centrafricaine et le Tchad. Ces pays utilisent le franc CFA d’Afrique centrale et les Comores utilise.

Si aujourd’hui on parle de migrants africains qui meurent dans l’océan, des multiplications des groupes terroristes en Afrique, c’est à cause de l’aliénation orchestrée par la France. Comment expliquer qu'au 21e siècle, un seul pays imprime encore la monnaie de la colonisation ? Comment comprendre qu'au 21 siècle des bases militaires soient disséminées en Afrique ? La France détient l'exclusivité des marchés dans certains pays africains comme un droit de colonisation. 
Cette France qui n'a pas honte ni froid aux yeux de voler à ciel ouvert les richesses des générations passées et futures parlent des droits de l'Homme et de liberté. Cette France est un grand pays de l’Union Européenne, membre  des nations unies. 

Lors des tensions diplomatiques entre la France et l’Italie sur la gestion des afflux de migrants, le vice-premier ministre italien avait récemment dénoncé la France d’empêcher ce riche continent d’accéder à son développement et épanouissement. 

Ci-dessous la vidéo 

Aujourd’hui, il est temps que la France quitte totalement l’Afrique, en la laissant faire sa propre monnaie, de décider de son propre avenir. N'ayant pas les mains libres, certains dirigeants africains sont obligés de marquer le pas au rythme de la France. La jeunesse africaine montante a pris conscience et veut prendre en main le destin de l’Afrique. Si certains pays sortent peu à peu la tête de l'eau, la France est toujours derrière avec une ficelle invisible, celle qui consiste à tirer en arrière quelqu’un qui veut avancer.

Lire aussi dans la rubrique POINT DE VUE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo