Bangoulap : la célébration du 20e anniversaire de la Fondation Jean Félicien Gacha a débuté
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Bangoulap : la célébration du 20e anniversaire de la Fondation Jean Félicien Gacha a débuté :: CAMEROON

La cérémonie marquant les 20 ans de l’Ong basée dans l’arrondissement de Bangangté, département du Ndé, région de l’Ouest-Cameroun, a été ouverte hier, 25 novembre, sur son site de Bangoulap.

Esplanade basse du Centre des Cultures Jean Louis Dumas de la Fondation Jean Félicien Gacha. C’est le 25 novembre, date de l’ouverture officielle de la célébration des 20 ans de l’Ong. Il est 12 h environ quand la canicule s’abat sur ce campus, logé dans le groupement Bangoulap, dans la commune de Bangangté. Les organisateurs ont tout prévu. Les invités ont tous une place assise dans les chapiteaux prévus à cet effet. 
Une statuette en bronze massif est posée à l’entrée de la bâtisse qui abrite l’administration et l’auditorium du Centre des cultures. Il s’agit de l’image de Jean Félicien Gacha (1922-1972) qui a inspiré la création de l’Ong en 2002. Ce haut fonctionnaire camerounais, grand bâtisseur et francophile rappelait sans cesse qu’« il faut aider les autres, écouter les autres, respecter les autres et surtout aimer les autres ». La fondatrice Ly Dumas rappelle que « de toute sa vie, il a fait preuve d’humanisme pour aider ses compatriotes à s’éduquer et à se développer ». C’est fort de cela qu’elle a pensé perpétuer son œuvre en créant l’Ong avec son époux, Dumas.

 Photo de famille lors de l’ouverture officielle de la célébration des 20 ans de l’Ong

Dans son mot d’ouverture, le secrétaire général des services du gouverneur de la de la région de l’Ouest, représentant sa hiérarchie, a dit à prononcer un seul mot « merci », pour magnifier « l’œuvre extraordinaire » réalisée par une « fondation spéciale ». L’autorité administrative a égrainé le chapelet des actions menées par l’organisation, notamment dans les domaines de l’éducation, de la santé et de la société. Le roi des Bangoulap, S.M. Yonkeu Jean Marie a exhorté les fils et filles Bangoulap à se joindre au projet. La présidente fondatrice, Ly Dumas, se réjouit de voir ces œuvres accomplies durant les deux premières décennies. En encourageant les pensionnaires de la fondation, elle a appelé d’inviter l’avenir en s’inspirant des résultats obtenus jusqu’ici. La collectionneuse d’art, l’humaniste, la philanthrope a salué les présences du préfet des départements des Bamboutos, du Ndé, représenté par son adjoint ; du maire de la commune de Bangangté ; du président de l’Université des montagnes ; des rois des Batoufam, des Bazou et bien d’autres personnalités qui ont fait le déplacement, non sans oublier des partenaires et des mécènes. Le représentant des écoles primaires et maternelles partenaires, Edie Carles Tchanga, déclare qu’ « en 20 ans, nos écoles pour la plupart sont devenues des établissements privilégiés qui n’ont à envier aux écoles situées en zones urbaines ». 

La cérémonie d’ouverture des 20 ans de la Fondation Jean Félicien Gacha a pris l’allure d’un grand festival. La valorisation des patrimoines culturel et traditionnel du Cameroun a été le fait marquant. Les différents tableaux exécutés pendant la cérémonie ont tenu la promesse des fleurs. Il s’est agi des groupes de danses patrimoniales des peuples du Ndé : Kessou des Bangoulap ; Ditcha du Nord Makombé à Bazou ; Mekoumbou des Bangangté entre autres. La danse « Juju » des peuples du Nord-ouest a participé de « fort belle manière » à la fête. Le passage des marionnettes géantes animé par le groupe « Les géants du Mboa » a été l’une des principales attractions. Des invités ont reconnu que les petits plats ont été mis dans des grands.

La célébration se fera en trois temps forts, notamment du 25 au 27  à Bangoulap ; le 28 à Bafoussam (hôtel Zingana) et du 29 au 1er décembre à Yaoundé. 

20 ans pour la Fondation Jean Félicien Gacha , des oeuvres humanitaires pour la population

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo