Orange Cameroun fait le point avec Le Minpostel et l’ART
CAMEROUN :: ECONOMIE

Orange Cameroun fait le point avec Le Minpostel et l’ART :: CAMEROON

Une délégation du ministère des Postes et Télécommunications et L’Agence de Régulation des Télécommunications étaient dans les locaux d’Orange Cameroun Douala-Makepe le Mercredi 9 novembre 2022. Pour une séance de travail et une visite guidée des installations techniques de l’opérateur.

 
Cette visite qui est l’initiative de l’operateur de téléphonie mobile avait pour but essentiel d’imprégner le régulateur et le ministère sur  son activité quotidienne. A savoir les centres de supervision des réseaux (Gsm et Internet),  l’immersion dans le très futuriste Data center d’Orange Cameroun (centre d’hébergement des données) inauguré en 2017 à Makèpè dans l’arrondissement de Douala V et qui est le plus grand d’Afrique centrale. 


 Les experts venus de Yaoundé ont été édifiés sur les conditions pouvant être causes de dégradation de la qualité de service et de l’instabilité d’un réseau mobile dans le contexte camerounais. Et sur les mesures à prendre, notamment par le Ministère des Postes et Télécommunications via l’organisme de régulation pour assurer la fourniture d’un service de qualité conforme aux clauses et engagements réglementaires.

 
 par ailleurs Orange Cameroun a présenté les défis auxquels ellel est confrontée au quotidien. A savoir : actes de vandalisme sur les installations de fibre optique de son partenaire technique sur ce segment, nombreux délestages en énergie électrique avec les incidences sur la distribution et la stabilité des réseaux, etc.


 Bien plus, l’operateur mobile avait  reçu en juin 2021 dans les locaux du Orange Digital Center (ODC) peu avant son inauguration, une délégation de parlementaires membres du REPATIC, le réseau réunissant les Députés et Sénateurs chargés des questions relatives aux télécommunications et au TIC. Ceci, pour une séance de travail où les questions liées à la protection du consommateur avaient été abordées.


Ces visites qui participent du dialogue bipartite, confirment l’excellence des relations entre l’opérateur et sa tutelle. Autant qu’elles permettent  de lever le voile sur les éventuelles zones d’ombre en mettant les parties au même niveau d’information. Mais aussi d’anticiper sur les incompréhensions qui pourraient survenir, quand on sait à quelle vitesse évoluent les technologies précisément dans ce secteur d’activités, souvent en avance sur les dispositions réglementaires.


Pour Patrick Benon, Directeur Général d’Orange Cameroun: « Pour une entreprise comme Orange Cameroun, il est capital de rencontrer les parties prenantes et notamment la tutelle à fréquence régulière, pour recueillir son point de vue et ses attentes, identifier et lever les points bloquants et obtenir son soutien afin d’améliorer l’expériencedes usagers. C’est avec beaucoup d’intérêt que nous avons abordéensemble plusieurs questions ayant notamment trait aux services, au fonctionnement technique et à la qualité des réseaux ».

Lire aussi dans la rubrique ECONOMIE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo