Electricité : L’UPAE éclaire sur une production propre et  décentralisée
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Electricité : L’UPAE éclaire sur une production propre et décentralisée :: CAMEROON

C’est la quintessence de la session professionnelle à l’occasion de la rentrée de l’université populaire Afrique évolution

C’est sous le thème ‘‘de la Production de l’énergie électrique à la protection de l’environnement’’ que l’Université Populaire Afrique Evolution  (UPAE) a effectué sa rentrée professionnelle à Douala capitale économique du Cameroun. Dans la grande salle de conférence de l’hôtel SOMATEL transformée en atelier géant,  les experts de cette institution panafricaine ont renforcé les capacités de la centaine de participants sur les différentes sources de production d’une énergie électrique non polluante. L’ingénieur polytechnicien Serge Henri KELBE spécialiste des énergies renouvelables a dans  sa communication fait l’inventaire des sources d’énergies : solaire,  éolienne,  biomasse, cogénération… et inviter les uns et les autres à sortir du paradigme de l’exclusivité a l’hydro-électricité.

Décentralisation d’un mix énergétique

Pour le cas du Cameroun l’expert démontre que le pays dispos d’un potentiel énorme pour un mix énergétique décentralisé. On ne peut plus transporter l’énergie électrique des barrages dans la partie sud du Cameroun n pour les régions du nord-ouest, de l’Ouest,  voire la partie septentrionale ; Ce ne sont plus des modèles économique viable en plus il y a trop de perte dans ces transports sur plus de 400km. Il faut décentraliser la production de l’énergie électrique chaque régions doit produire son énergie en fonction de ses specificit2s ; déclare l’expert  de l’université populaire Afrique évolution. Serge KELBE prône un mix énergétique décentralisé pour une autosuffisance énergétique du pays capable d’adresser ses préoccupations d’émergence.

Protection de l’environnement

Un avis partagé  par le militant écologiste Didier YIMKOUA qui dans sa présentation met en garde contre un mix énergétique adossé sur l’importation des équipements arrivés en fin de leur cycle de vie en occident qui du coup s’en débarrasserait sur le continent africain. « Il y a urgence  a faire une mise en garde contre les produits d'équipements électriques et électroniques en fin de vie" PEEEFV qui seront générés par les installations des équipements qui serviront à produire de l'électricité à partir des ER afin de démontrer que oui c'est bien d'améliorer le mix énergétique mais c'est aussi mieux de penser à la gestion écologique de ces déchets qui vont rejoindre la brocante. » déclare  l’expert de l’UPAE.  Didier YIMKOUA qui fait remarquer que  « Nos hôpitaux regorgent d'énormes gisements des appareils qui ne fonctionnent ».

UPAE pour le réveil du Cameroun et de  l’Afrique

Fondée et dirigée  par le journaliste et écrivain panafricain Rodrigue TCHOKODIEU,  l’Université Populaire Afrique évolution si elle est en gestation depuis pratiquement une décennie, a officiellement vu le jour le 31 Mars  2022 sous le récépissé de déclaration  N0 188/2022/RDA/C19/SAAJP  de la préfecture du Wouri, région du littoral Cameroun. ‘‘Sa vocation est  nationale  et continentale comme renseigne sa dénomination’’ indique son président. Avec pour paradigme le panafricanisme, l’Université Populaire Afrique Evolution (UPAE) épouse entièrement la philosophie de l’universalité des savoirs faire. D’où ses objectifs qui sont la transmission des savoirs faire théoriques  ou pratiques  pour tous ; la promotion des couche sociales défavorisé l’encouragement des jeunes à l’entreprenariat sans distinction d’âge,  de sexe, de religion…l’université populaire Afrique évolution veut également élever au rang de Dr honoris causa des modelés de réussite sur le continent africain pour qu’ils servent d’exemple et de repère a la jeunesse en quête repère social.  L’UPAE regroupe des experts pluridisciplinaires

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo