Crise anglophone: Le maire de Mamfe supplie les séparatistes de libérer les prêtres enlevés
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Crise anglophone: Le maire de Mamfe supplie les séparatistes de libérer les prêtres enlevés :: CAMEROON

Au cours de sa descente dans la journée d'hier (29/09/2022, Ndlr) sur le site de l’église incendiée à Nchang, le maire de Mamfe en a profité pour supplier les séparatistes de remettre en liberté les prêtres et les civils enlevés parcequ'ils n’ont rien à avoir avec la situation dans la région.

«Je continue à implorer mes frères de laisser partir les Révérends Pères. Ils n’ont rien à voir avec la situation actuelle. Je ne fais que les implorer. Ils sont dans la brousse depuis plus de deux semaines. Laissez-les partir. S’il vous plaît», a plaidé Robertson Tabenchong selon des propos relayés par les médias locaux.

Dans la nuit du 16 au 17 septembre dernier, une religieuse, cinq prêtres et deux autres chrétiens ont été enlevés au Cameroun par des hommes armés qui ont fait irruption dans leur église.

Le Pape lui aussi a appellé récemment à la libération des 8 chrétiens enlevés au Cameroun

Dans le Nord-Ouest et dans le Sud-Ouest, en plus des affrontements quotidiens entre séparatistes armés et forces armées, les enlèvements contre rançon sont devenus récurrents
« Environ un tiers des enlèvements sont le fait d’un banditisme armé opportuniste », estime Hans de Marie Heungoup, chercheur à l’International Crisis Group (ICG) sur le Cameroun.

Il est difficile de dissocier les enlèvements crapuleux du séparatisme, du fait de l’éclatement du leadership de la nébuleuse séparatiste. Yaoundé ne fait pas la différence: tous sont des « terroristes » qui doivent être mis hors d’état de nuire.

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo