Recul des libertés publiques : le meeting du MRC du 1er octobre à Nkongsamba interdit
CAMEROUN :: POLITIQUE

CAMEROUN :: Recul des libertés publiques : le meeting du MRC du 1er octobre à Nkongsamba interdit :: CAMEROON

Dans une tribune publiée hier 28 septembre, le militant du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) Jean Bonheur Résistant dévoile comment le préfet du département du Moungo veut « empecher » la venue de Maurice Kamto à Nkongsamba.

Toute honte bue, Ndjana Yves Bertrand Noël, Préfet du Département du Moungo, par un message laconique mais d’une violence inouïe interdit le meeting du MRC devant se tenir à Nkongsamba samedi prochain en ces termes : « Les regroupements et manifestations dans les lieux ou espaces publics sont interdits dans l’ensemble du Département du Moungo à l’exception des deuils, funérailles et cultes pour les journées du 1er et 2 octobre 2022 »

Voici le film des enlèvements

En date du 14 septembre 2022, Me TCHOUMEN Fabrice, Régional Élu de la Fédération Régionale du Littoral 2, écrit au 1er magistrat de la ville de Nkongsamba et au Sous Préfet de céans pour les informer de la tenue du meeting d’installation de son bureau pour le samedi 24 septembre 2022 de 09 h à 18h00.

Le 16 Septembre, le Sous-préfet répond au Regional en lui signifiant qu’une autre activité majeure dénommée « Littoral en forme » se tiendra le samedi 24 septembre et qu’il n’est pas possible pour lui de lui délivrer un récépissé de déclaration de manifestation publique. MAMADI MAHATMA, puisqu’il s’agit de lui, invite tout de même le Régional Me TCHOUMEN Fabrice à tenir le meeting au siège du MRC, or le siège est exiguë et ne peut pas contenir les milliers de militants du MRC dans le Moungo.

Le même jour, 14 septembre 2022, Mr EPOH Frédéric, 1er Magistrat de la ville de Nkongsamba écrit au Régional Me TCHOUMEN Fabrice pour lui signifier que la place des fêtes, les carrefours et les axes principaux de toute la ville de Nkongsamba seront occupés le samedi 24 septembre pour la 6e édition de l’événement « littoral en forme» qui sera présidée par le Gouverneur de la Région du Littoral. Ce qui est tout de même Cynique dans la correspondance du Maire c’est qu’il referme (un peu comme s’il avait reçu un coup de fil lui signifiant de corriger une erreur commise en amont) la porte ouverte par le Sous préfet, cette porte qui invitait le Régional à organiser le meeting au siège du MRC à Nkongssamba. Car même si le siège est exiguë, l’on pouvait envisager puisque le siège jouxte un grand axe situé non loin d’un carrefour, d’occuper ledit axe ainsi que le Carrefour pour tenir le meeting.

Le Régional Me Tchoumen Fabrice, Brillant avocat, très pondéré, respectueux des institutions et des personnes/personnalités qui les incarnent joue la carte de la patience en optant pour le renvoi du meeting une semaine après l’événement « littoral en forme».

Le 20 Septembre, le Régional Me TCHOUMEN Fabrice écrit une fois de plus au autorités pour les informer que le meeting se tiendra le 1er octobre.

Le 26 septembre, Mr Epoh Frédéric écrit au Régional Me TCHOUMEN Fabrice pour lui signifier que la place des fêtes et le cercle municipal qui sont sous sa compétence et que le Régional a sollicités (le Régional a sollicité l’un quelconque des deux espaces suivant leurs disponibilités) vont subir des travaux de réfection imminents et chute par une formule à laquelle nous avons été habitués par le passé : « nous restons dans l’attente de l’autorisation de manifestation publique délivrée par l’autorité administrative territorialement compétente ».

Aujourd’hui 28 septembre 2022, par une lettre laconique, sans motifs, et assassine donc, le Préfet interdit le meeting du MRC dans l’ensemble du Département du Moungo.

Pour rappel, pendant plusieurs semaines, le maire et le sous préfet de Bafoussam 1er ont joué au ping-pong avec le MRC pour empêcher à ce parti de tenir son meeting d’installation des responsables élus lors du processus de renouvellement des organes de base à l’ouest. Il avait finalement fallu que le Régional Me André Marie Tassa sollicite et obtienne l’esplanade de L’EEC, paroisse de Ndiengdam complètement excentré de la ville pour que le sous préfet délivre le récépissé de déclaration de manifestation publique. En le faisant, la Chef de terre espérait probablement qu’il n’y ait pas de mobilisation puisque le meeting s’est tenu carrément dans un village (Ndiengdam) de Bafoussam. Mais en deux jours seulement, le meeting s’est préparé et a été une totale réussite.

De quoi ont-ils peur ? Ont-ils peur d’un petit, que dis-je, d’un tout petit parti politique annoncé mort depuis le 9 février 2020 date des dernières joutes électorales boycottées par le MRC ?

Les autorités du département du Moungo, ont-ils reçu l’ordre de Yaoundé de tout faire pour empêcher la venue du Président Élu Maurice KAMTO dans la ville de Nkongsamba ? Je rappelle que le Régional Me TCHOUMEN Fabrice était déjà à l’œuvre pour rechercher un site autre que la place des fêtes et le cercle municipal pour y tenir finalement le meeting.

La suite sous peu….

Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo