Le parquet de Paris requiert la culpabilité du ministre, Jean De Dieu Momo pour des faits d’injures
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Le parquet de Paris requiert la culpabilité du ministre, Jean De Dieu Momo pour des faits d’injures :: CAMEROON

L'on se rappelle que  le 1er mai 2020, dans un groupe WhatsApp ouvert aux avocats de nationalité et d’origine camerounaise exerçant au Cameroun et à l’étranger, Monsieur Jean de Dieu MOMO, Ministre Délégué près du Ministre de la Justice, Garde des Sceaux avait proféré contre Maître Félicite - Esther ZEIFMAN, une série d’injures 

Avocat au Barreau de Paris, Maître Félicite - Esther ZEIFMAN, avait ainsi saisit le Premier Ministre camerounais sur ces mamquements de la part du Ministre Délégué près du Ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Me MOMO Jean De Dieu à cause "d’une incroyable vulgarité(...),des attaques et des injures ad hominem, sa marque de fabrique .... Une plainte avait par la suité été initiée en France 

Le parquet de Paris a ainsi requis, dans la journée d'hier (mardi 27 septembre 2022,Ndlr) devant la 17ème chambre correctionnelle du tribunal Judiciaire de Paris, la culpabilité de Jean De Dieu Momo, ministre délégué auprès du ministre de la Justice, Garde des Sceaux du Cameroun.

Afin de trancher déinitivement sur l'affaire inscrit au rôle des audiences du jour, l’affaire est mise en délibéré jusqu’au 17 novembre 2022. 

Maître Félicité Esther ZEIFMANN, avait pour onseil, l’ancien Vice- Bâtonnier de Paris, Maître Basile ADER du cabinet August DEBOUZY.

Le ministre délégué auprès du ministre de la Justice, Garde des Sceaux du Cameroun, Jean De Dieu Momo, était représenté par Maître Marie Claude EDJANG, ancien membre du conseil de l’ordre au Barreau de Paris. 

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo