Les Bouillons de la Cité : Les séparatistes du NOSO s’attaquent à l’Eglise
CAMEROUN :: REVUE DE PRESSE

CAMEROUN :: Les Bouillons de la Cité : Les séparatistes du NOSO s’attaquent à l’Eglise :: CAMEROON

Entre profanation des lieux saints, enlèvement des hommes de Dieu et prière pour la paix, les velléités séparatistes des Régions du Nord-ouest et du Sud-ouest sont passées à une nouvelle étape.

 Dieu A-t-il tourné le dos au NOSO ? Le cardinal Tumi de vénérée mémoire avait, en son temps, payé les frais d’un mouvement séparatiste. Lui qui avait été enlevé, conduit dans un lieu secret et passé à un interrogatoire serré. Et ce n’est pas finit. 

Le quotidien La Nouvelle Expression revele que, dans le Sud-ouest, il ya eu  « Enlèvement de six religieux à Nchang ». Dans un communiqué rendu public le week-end dernier, les évêques de la région du Nord-Ouest, qui appartiennent à la province ecclésiastique de Bamenda, s’expriment sur l’incendie de la paroisse Sainte-Marie de Nchang, dans la région du Sud-Ouest. 
 
Il s’agit plus précisément de «Cinq prêtres enlevés ». Le quotidien Mutations indique que Les hommes de Dieu ont été emmenés vers une destination inconnue après une attaque de leur chapelle près de Mamfe, le 17 septembre dernier. Une religieuse, un laïc et deux villageois également kidnappés.
 
Il faut faire quelque chose ! Une Messe pontificale pour Paul Biya, chef d’Etat et chef des forces armées par exemple. 

Un appel qui vient du journal L’Essentiel du Cameroun : « Prions pour la paix ! ». Et si Dieu était le dernier recours pour le retour de la paix au Cameroun. Du moins, de nombreux Camerounais croient en la force de la prière pour la tragédie du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. 

C’est le cas du Collectif des Anciens des Séminaires Catholiques du Cameroun (Casemca) et de la Catholic Men’s  Association (CMA) qui ont organisé, le 17 septembre dernier, à la Basilique Marie Reine des apôtres de Mvolyé à Yaoundé, une messe pontificale en faveur du président Paul Biya pour la consolidation de la culture et de la paix au Cameroun et des retombées positives du Grand dialogue national de 2019. 

Lire aussi dans la rubrique REVUE DE PRESSE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo