Climat des affaires : Modeste Mopa et Celestin Tawamba signent la paix des braves
CAMEROUN :: REVUE DE PRESSE

CAMEROUN :: Climat des affaires : Modeste Mopa et Celestin Tawamba signent la paix des braves :: CAMEROON

Le Directeur général des impôts, modeste Mopa est à Douala dans le cadre d’une rencontre avec les operateurs économiques des différents mouvements patronaux. Avec pour objectif la décrispation du climat des affaires et la préparation de la loi des finances 2023. Longtemps restés en chiens de faïence, le Directeur des impôts et le président du groupement interpatronal regardent désormais dans la même direction.

Le cadre de la loi a été évoqué par le quotidien de l’économie. Application de la législation fiscale : « Le DGI recense les difficultés du secteur privé à Douala ». Modeste Mopa Fatoing, directeur général des Impôts échange avec les opérateurs économiques depuis hier dans la capitale économique. Ceci dans le cadre de la préparation de la Loi de finances 2023. 

La Concertation à eu lieu, au siège du Groupement Inter patronal du Cameroun GICAM.  « La Direction Générale des Impôts à l’écoute du secteur privé ». Pour le quotidien Le Jour,  Modeste Mopa Fatoing est à Douala depuis hier, 13 septembre 2022, pour recueillir les propositions du monde des affaires relatives à la Loi de finance 2023 et vendre les multiples réformes entreprises par l’administration dont il a la charge. 

EcoMatin a axé son angle de traitement sur le Dialogue public-privé pour parler de «L’apaisement salutaire ». Pour le journal, Longtemps sur le pied de guerre, le groupement interpatronal du Cameroun et la Direction générale des Impôts se sont enfin assis autour de la même table lors d’une séance plénière ayant eu lieu mardi 13 septembre 2022 à Douala. La rencontre à laquelle prenaient part d’autres mouvements patronaux du pays a donné lieu à des échanges sans tabou sur des sujets qui fâchent permettant ainsi de décrisper l’atmosphère entre l’administration fiscale et le climat des affaires. Modeste Mopa Fatoing a salué la résilience des entreprises camerounaises malgré les crises successives depuis 2020, et promis que leurs observations serviront de base à l’élaboration de la loi de finances 2023. 

 Comme illustration, Expression Economique est revenu sur les pilliers de la croissance économique. «Ils contrôlent l’économie du pays ». Pour le journal, Baba Danpullo ; Kadji ; Samuel Foyou ; Mukete ; Paul Fokam ; Albert Kouinche ; Sylvestre Ngouchinghe ; Jean Claude Feutheu... concentrent l’essentiel des activités névralgiques du pays.  

Les collectivités locales ne sont pas en reste. Au sujet du Prélèvement  de la redevance publicitaire : « 14 maires de villes dans le collimateur du Consupe ». La journal Repères indique qu’une  correspondance du ministre délégué à la présidence chargé du Contrôle supérieur de l’Etat, datée du 8 septembre 2022, annonce des poursuites imminentes contre des chefs d’exécutifs municipaux qui, au mépris de la loi, procèdent en toute impunité au recouvrement de ladite taxe sur l’étendue du territoire national. Cette procédure Judiciaire intervient à la demande des annonceurs et régisseurs de publicité du Cameroun, victime d’extorsion de fonds et abus multiples. 

Lire aussi dans la rubrique REVUE DE PRESSE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo