Pourquoi est-il interdit de lire des notes le jour de la soutenance ?
MONDE ENTIER :: éDUCATION

MONDE ENTIER :: Pourquoi est-il interdit de lire des notes le jour de la soutenance ? :: WORLD

Suite à la rédaction et le dépôt d’un mémoire, il reste une dernière épreuve qui n’est rien d’autre que la soutenance orale. Durant cet exposé, l’étudiant doit faire la synthèse de ses recherches ainsi que des résultats obtenus lors de la rédaction de son mémoire. Sa durée (une vingtaine de minutes) n’en fait pas moins une partie cruciale de l’épreuve dans la mesure où elle représente souvent 50% de la note finale.

Afin de faire une présentation fluide, l’étudiant peut s’aider de ses notes. Toutefois, une utilisation excessive de celles-ci peut avoir un impact négatif sur l’évaluation du futur diplômé. Découvrez pourquoi la lecture des notes est à éviter lors de la soutenance.

4 raisons importantes de ne pas lire vos notes durant votre présentation orale

Une soutenance de mémoire est loin de ressembler à un simple exposé. Elle est notée méticuleusement par un jury et a pour objectif de montrer que vous savez prendre du recul sur un sujet donné. Par conséquent, elle doit être prise au sérieux. Cela implique qu’elle ne doit, en aucun cas, constituer une séance de lecture.

Une telle pratique peut influencer négativement la perception des membres du jury vis-à-vis du présentateur :

L’absence de maîtrise du sujet

Quand vous ne faites que parcourir vos notes durant une présentation orale, le jury peut en déduire que ne savez pas vraiment de quoi vous parler. En effet, il est très facile de lire un texte sans connaître la moindre relation de cause à effet entre deux notions distinctes.

De plus, lorsque vous consultez excessivement vos remarques et vos notes, cela montre que vous en dépendez grandement. Et donc, si on vous les retire, il sera très difficile pour vous d’avancer des arguments qui soutiennent votre sujet de mémoire.

Vous ne captez pas l’attention du jury

Qui dit lecture de notes, dit vos yeux rivés constamment sur une feuille et non sur l’audience ainsi que les membres du jury. Le fait est que ces derniers n’aiment pas que l’on les ignore. Rappelez-vous qu’avant d’attribuer une note à votre travail, ils sont présents pour vous écouter. De ce fait, la communication doit également se faire par les yeux.

Beaucoup de stress et d’anxiété de votre part

De nombreux étudiants se réfugient derrière leur feuille pour fuir le regard de l’assistance et du jury. Cela indique qu’ils ne se sentent pas à l’aise durant leur propre présentation et deviennent de plus en plus stressés. Si vous faites cela, vous serez pénalisé fortement, car on pourrait conclure que vous n’avez pas pris le temps de bien vous préparer avant le jour J.

Une présentation mal structurée et robotique

À partir du moment où vous êtes plongé dans la lecture des notes, votre soutenance orale ne sera pas naturelle et perdra rapidement de l’intérêt. À titre de rappel, cette épreuve doit être un discours parlé, par une personne pour une audience. En tant que présentateur, vous devez vous assurer que votre message soit bien transmis aux personnes qui vous écoutent. La prestation orale doit donc être animée.

Comment utiliser ses notes ?

Comprenez que le problème ne provient pas des notes elles-mêmes, mais plutôt de la lecture de celles-ci. Les remarques et les commentaires qui figurent sur votre support de présentation vous servent de rappels et vous rassurent. Les notes vous sont donc d’une grande aide lors de votre exposé. Il vous suffit tout simplement de les utiliser de manière plus avantageuse :

  • Lorsque que vous les consultez, jetez-y un rapide coup d’œil, de telle sorte à ce que le jury n’ait pas de doute sur votre crédibilité. Quelques secondes sont largement suffisantes pour vous rappeler d’une idée ou d’un argument.
  • Favorisez des notes brèves pour la liste des points-clés à ne pas oublier lors de votre soutenance. De ce fait, rédigez des phrases courtes qui sont faciles à comprendre et à lire.
  • Ecrivez vos notes de manière structurée afin que l’on puisse y détecter rapidement une suite logique.
  • Exercez-vous un jour avant votre soutenance. Cela vous laisse le temps d’améliorer votre éloquence et vous habituer au contenu de vos notes.
  • Combinez votre langage corporel à votre rapide consultation de notes. Cela montre aux membres du jury que vous êtes à l’aise et dynamique.

Lire aussi dans la rubrique éDUCATION

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo