Lions indomptables : Le Coq Sportif revient à la charge et accuse…
CAMEROUN :: SPORT

CAMEROUN :: Lions indomptables : Le Coq Sportif revient à la charge et accuse… :: CAMEROON

A l’approche de la Coupe du monde Qatar 2022, le désormais ex équipementier refuse de prendre acte de la désignation du nouvel habilleur des Lions indomptables, tout en promettant de ne pas s’en aller du territoire camerounais, au motif du contrat résilié unilatéralement par la Fédération camerounaise de football.

Sortira-t-on un jour de l’embrouillamini né de la rupture du contrat qui liait la Fécafoot au Coq sportif ? Sortira-t-on enfin de la guerre épistolaire entre les deux entités ? Quand est-ce que l’équipementier français va-t-il enfin reconnaître qu’il a perdu la bataille ? Alors que l’instance faîtière du football camerounais a annoncé vendredi dernier que « One All Sport » est désormais le nouvel équipementier des Lions indomptables, la marque fondée par Emile Camuset n’entend pas lâcher du lest. Elle n’a toujours pas digéré le revers à lui infligé par la fédération et tient à faire savoir que l’envoyer sur la touche aussi lâchement est un leurre. Par voie de communiqué, le président Marc-Henri Beausire affirme donc son attachement à la patrie camerounaise.

« Le Coq Sportif réaffirme son respect et son total engagement pour le Cameroun et les Lions indomptables qui ont écrit et continuent d’écrire les belles pages africains », écrit-il. L’équipementier « regrette que la Fécafoot, après avoir refusé le dialogue, n’aie jamais répondu aux nombreux courriers et appels. Et que par ailleurs la Fécafoot aie enfreint les règles contractuelles telles que : le non-respect de la confidentialité des contrats la propagation d’informations inexactes sur la place publique, la rupture unilatérale d’un contrat en violation des dispositions contractuelles ». Pourtant, la firme française croyait se servir de l’équipe fanion du Cameroun pour avoir assez de revenus pendant la grand’messe du football mondial prévue au Qatar à partir de novembre prochain. « A quelques mois d’une échéance mondiale, stratégique pour une équipe emblématique comme les Lions indomptables, la Fécafoot fragilise son partenaire Le Coq Sportif ainsi que les acteurs économiques camerounais ayant acheté les collections des équipements déjà produites après validation par cette même Fécafoot et homologation par la Fifa », regrette Marc-Henri Beausire.

Mise en garde

Au travers d’un communiqué publié précédemment, il annonçait déjà l’assignation de la fédération en justice pour réparer le dommage décrié dans sa circulaire qui fait chorus sur les réseaux sociaux actuellement. Avant de mettre en garde tout équipementier qui joindra sa marque à l’image des Lions indomptables comme a prévenu le patron de cet équipementier le 2 août dernier. « Une décision judiciaire favorable à notre marque, ce dont nous ne doutons pas, et que nous ne manquerons pas de faire exécuter, y compris dans le cadre de l’organisation de la prochaine coupe du monde Qatar, et ce dès lors notamment que la Fécafoot viendrait à désigner un nouvel équipementier ». Le nouvel équipementier des Lions étant déjà désigné, il ne reste plus qu’attendre le verdict de ladite décision, « au titre du contrat irrégulièrement résilié », écrivait-il.

Lire aussi dans la rubrique SPORT

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo