Convention MINHDU/CAMTEL : Les logements sociaux bientôt connectés à la fibre optique
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Convention MINHDU/CAMTEL : Les logements sociaux bientôt connectés à la fibre optique :: CAMEROON

C’est l'objet de la rencontre de cet après midi à Yaoundé dans la salle de conférence du dudit Ministère d'une part, le Ministre de l’habitat et du Développement Urbain et le Directeur Général de la Cameroon and Telecommunications operateur historique d'autre part ; ont officialisé la convention de partenariat pour le déploiement des infrastructures et services des TIC à haut-débit, dans le cadre des projets d'habitat et de développement des infrastructures urbaines.

La date du 18 juillet 2022 marque donc la signature de cette convention entamée en janvier 2021 donc l'aboutissement a été matérialisé par Mme Célestine Ketcha Courtès, Ministre de l'Habitat et du Développement Urbain et  Madame Judith Yah Sunday Epse Achidi, Directeur général de CAMTEL. Parmi les objectifs établis par les États membres des Nations unies dans l'atteinte des Objectifs de Développement Durable, les nouvelles villes doivent respecter un cadre de vie appropriée pour permettre aux populations de jouir pleinement de tous les services sociaux de base. 

Ainsi, les technologies de l’information et la communication intègrent cette grande vision. Cette convention vient donner une nouvelle touche dans l’aménagement des logements sociaux au Cameroun. Pour mener à terme ce projet d’intérêt public, les deux structures vont mutualiser leurs moyens multifonctions pour la bonne exécution de cette convention.

En dehors de cette collaboration, chaque partie devra scrupuleusement respecter les délais et les normes techniques du déploiement des infrastructures de Télécommunications pour Camtel et les normes de construction, respect de protection de l'environnement et de développement durable pour le Ministère de l'Habitat et du Développement Urbain.

Du côté CAMTEL il faudra s'associer à la maîtrise d'œuvre pour les travaux de déploiement des infrastructures d’attente ou de pré-câble des immeubles ou maisons d'habitation des projets/programme du MINDUH. Ensuite, déployer la fibre dans tous les sites des projets/programmes du MINDUH ou de ses partenaires et la fourniture des services de connexité haut débit aux résidents et locataires desdits sites.

CAMTEL a des arguments à faire valoir pour la réussite de ce projet.  Possédant le plus grand Datacenter de l'Afrique Centrale à Zamengoué   inauguré en 2020 construit par Huawei, il est parmi les plus grands projets du Programme National Broadband Network (NBN2).  Certifié Tiers trois à la conception, constitué d’une salle serveurs de 400 m², avec une capacité de 05 cubes soit 130 baies ; salle de supervision de 08 positions de travail, Système automatisé de gestion d’énergie de 440 KW de puissance ondulée avec 03 transformateurs de 800 KVA, 4 groupes électrogènes de 1000 KVA et 40,000 litres de cuve à gasoil ; d’un système de détection et de lutte contre les incendies au final d’un système de gestion des accès et de caméras de surveillance.

Dans son élan de participer activement à la réalisation de ce projet, le MINDUH promet de promouvoir le développement durable des voiries et des réseaux de communication électroniques, dans le cadre des politiques d'aménagement urbains, assure garantir à CAMTEL l'accès au domaine public de l'emprise routière des différents villes  et de saisir toute opportunité pour faire déployer les infrastructures d'attente pour la fourniture des services Internet et l'inclusion numérique des villes ; pour tous les projets et programmes d'habitat ou d’aménagement urbain dont il est Maître d'ouvrage ou Partenaire.

Madame Célestine Ketcha Courtès, Ministre de l'Habitat et du Développement Urbain.

« Ça va contribuer à la modernisation de nos villes voulues par le Chef de l’État. Qui dit modernisation aujourd’hui dit mariage avec les TIC. L’illettré de demain ce ne sera pas celui qui n'est pas allé à l’école mais ce sera  celui-là qui sera en plein dans la fracture numérique. Et cette convention va permettre à Camtel sur le plan de l'habitat de raccorder nos logements sociaux avec la fibre optique pour permettre à ces locataires et propriétaires de nos nouvelles villes d’avoir accès à très haut débit internet très important. Également nous anticipons parce que ce qui freine le développement urbain c’est aussi le problème de déplacement de réseau. Nous allons dans le cadre du comité qui sera mis sur pied mettre en place une plateforme qui permet d'anticiper pour le déplacement du réseau, d'anticiper pour conduire le réseau vers les nouvelles villes . Nous allons avoir les quatre pôles de développement urbain dans le cadre de la voie de contournement de Yaoundé, ce sera de nouvelles villes. Nous devons travailler comme l'a souligné l’un des participants le DGA de la SIC, dans le cadre de la maturation des projets. Je suis très heureuse de ce que la convention existe de manière officielle entre Camtel et le Minduh pour améliorer la qualité des conditions de vie de nos populations des nouvelles villes tel que voulu par le Président de la République Paul BIYA ».

Madame Judith Yah Sunday Epse Achidi, Directeur général de CAMTEL.

« Camtel en tant qu’opérateur historique a l'obligation de fournir les services de télécommunications électroniques à très haut débit à l'ensemble des populations. Aujourd’hui avec l’avènement du numérique, il est important que Camtel anticipe et mette à la disposition du MINDUH à travers l'espace des nouveaux projets des communications électroniques de très haut débit. Et ceci d'autant plus important que, lorsque ce travail n'est pas fait en amont, il y'a toujours des problèmes de destruction d'ouvrages pour faire passer les câbles alors que cela aurait pu être évité si c'était anticipé c'est pour cela que ce genre de convention existe déjà ».

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo