PROJET FISH4ACP : Une nouvelle vie pour la filière pêche au Cameroun
CAMEROUN :: SOCIETE

PROJET FISH4ACP : Une nouvelle vie pour la filière pêche au Cameroun :: CAMEROON

C’est l’objectif que s’est fixé la FAO qui multiplie les initiatives pour mettre en lumière ce secteur ô combien important et stratégique.

« Nous sommes rendus à la deuxième année de ce projet dont l’objectif est de valoriser la crevette du Cameroun, le Cameroun étant un pays riche en crevette d’où son nom , malheureusement toute la chaîne n’est pas prise en compte pour permettre à ce que le développement de la filière soit boosté ». Voilà les mots d’Elie Badai , le représentant du ministre de l’élévage ,des pêches et de l’industrie animale lors de l’atelier de planification des activités du projet FISH4ACP de la chaîne de valeur crevettiere au Cameroun qui s’est tenu à Douala du 14 au 16 juin dernier.

Un atelier au cours duquel il a été question de définir d’un plan d’action prioritaire pour la période 2022-2025, afin  de :
-Finaliser et valider la définition de la vision ainsi que les principaux axes stratégiques ;
-Discuter et valider les activités spécifiques, les modèles d’affaires et les investissements requis pour la mise en œuvre de la stratégie. C’est le lieu d’inviter les parties prenantes ici présentes de s’assurer les activités retenues et les axes stratégiques; permettent au projet FISH4ACP d’apporter des réponses aux attentes pour le développement de la chaîne de valeur crevette et contribuer ainsi à la vision à long terme de ce secteur pour les générations présentes et futures.

C’est dans cet ordre d’idées que le Dr Athman Mravili,  le représentant de la FAO au Cameroun expliquera que « la question de la crevette au Cameroun est essentielle , c’est un pilier de l’export du secteur halieutique au Cameroun et la crevette camerounaise est reconnue à travers le monde par ses qualités et ses propriétés atypiques »

Notons que le projet FISH4ACP est une initiative de l'Organisation des États d'Afrique, de Caraïbes et du Pacifique (OEACP) portant sur douze chaines de valeur, qui vise à garantir la durabilité des chaînes de valeur de la pêche et de l’aquaculture en Afrique, dans les Caraïbes et le Pacifique. FISH4ACP est mis en œuvre par la FAO et financé par l’Union Européenne et le Ministère fédéral allemand pour la Coopération économique et du Développement. Au Cameroun, ce projet se concentre sur la pêcherie crevettière avec 04 espèces de crevettes, exploitées par la pêche industrielle et artisanale : Parapenaeopsis atlantica (crevette grise), Penaeus notialis (Crevette rose), Penaeus monodon (Crevette Zebrée), Penaeus kerathurus (Crevette tigrée), principaux produits d’exportation. « L’idée ici étant de travailler avec la chaîne de valeur du Cameroun dans son ensemble pour améliorer la valeur ajoutée qui est produite au sein de la filière. L’idée n’est pas de pêcher plus , mais plutôt de mieux valoriser la production actuelle de la crevette au Cameroun qui est reconnue mondialement pour la qualité de ses produits mais qui pour l’heure actuelle n’est pas valorisée à sa juste valeur au niveau du marché international » souligne Gilles Van de Walle , conseiller technique Fish4Acp.

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo