SAGO 2022 : Le MINFOPRA expose les améliorations en faveur des usagers
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: SAGO 2022 : Le MINFOPRA expose les améliorations en faveur des usagers :: CAMEROON

SAGO 2022 : Le MINFOPRA expose les améliorations mises en place en faveur des usagers.

Vitrine du gouvernement comme l'on aime bien le dire, le Salon de l'Action Gouvernementale de 2022 a ouvert ses portes pour le bonheur des travailleurs, des hommes d'affaires, des chômeurs et des étudiants.

Cette ouverture a été présidée à Yaoundé le mercredi 21 juin 2022 au palais polyvalent des sports par le Ministre de la Communication René SADI, Représentant du Premier Ministre.

Dans la même veine, la deuxième journée sera meublée par la  visite des stands et la conférence de presse populaire, explicative sous forme d'un exposé du Ministre Joseph LE sur la modernisation progressive de la fonction publique camerounaise ; cette journée coïncide avec  la 27e Journée africaine de la Fonction publique sous le thème
« Rôle de la 4e révolution industrielle dans la réorganisation de la prestation des services et de la relance pendant et après la pandémie »

Des mesures adaptées par temps de Covid - 19

En guise de rappel des étapes et des mesures palpables entreprises depuis bien longtemps au ministère de la Fonction Publique,  « Plusieurs actions de réorganisation de la prestation des services rendus aux usagers ont été menées depuis le début de la pandémie du Covid-19. C’est ainsi que, pour éviter l’arrêt des activités, le MINFOPRA a entrepris, d’instaurer le passage des examens oraux, aux concours administratifs, par visioconférence et la tenue des conseils de discipline en ligne, afin de réduire le nombre de personnes dans le même espace physique. Ce, conformément aux prescriptions du Chef de l’Etat, pour éviter la propagation de cette terrible pandémie.

L’interconnexion des dix Délégations Régionales du MINFOPRA aux services centraux par la fibre optique posée par CAMTEL. Ce qui a permis d’étendre le SIGIPES en région, ainsi que l’accès au fichier central des archives préalablement numérisé, afin de déconcentrer certains services rendus aux usagers. 

La certification des actes administratifs, la notification et le retrait des actes aboutis. L’objectif étant de limiter les déplacements des usagers vers Yaoundé, avec tous les risques et les dépenses pouvant en découler. 

Dans la même mouvance, la procédure d’inscription des candidats aux différents recrutements dans la fonction publique, a été dématérialisée, se fait désormais en ligne, sous réserve d’un dépôt des documents physiques apostériori.

Avancées technologiques notables

En outre, et dans la perspective de tirer davantage  parti des technologies de l’industrie 4.0, une convention de partenariat a été signée avec CAMTEL, opérateur historique disposant d’une infrastructure adaptée, pour le Cloud Computing. 

Cette infrastructure permettra au MINFOPRA de sécuriser les données d’une part, et d’autre part d’héberger certains de ses services métiers.

Egalement le nouveau SIGIPES, qui va offrir entre autres, la possibilité de gérer le temps et la présence des agents publics au travail, à travers les bornes biométriques. Ce qui, à terme, va permettre le calcul de la solde basée sur l’assiduité, afin de payer l’Agent public, en fonction du nombre de jours de travail. 

De même, l’horodateur des documents va permettre d’assurer la confidentialité des dossiers publics, à travers une plateforme en ligne, ainsi que le Système public d’archivage, dans le but de réguler le flux des documents physiques. 

Ainsi, en ce qui concerne le développement des services mis en ligne, c’est-à-dire des procédures dématérialisées , la présence dans les réseaux sociaux pour l'interaction avec les usagers, à travers WhatsApp, Facebook, Twitter, LinkedIn, la messagerie électronique « joseph.le@minfopra.gov.cm».

En somme, le MINFOPRA, sans ignorer l'évolution de la société actuelle, utilise tous les canaux possibles, pour rapprocher le service public de l'usager. A ce niveau, il faut relever qu’il a été instauré un canal d’échange vidéo entre les usagers et le Ministre de la Fonction Publique appelé VOUS & NOUS.

La mise en œuvre d’une solution d’archivage numérique et la dématérialisation des archives : L'archivage numérique consiste à stocker à long terme des documents numériques sur un support électronique dédié à cet effet. 

Depuis des décennies, aucun classement des archives n'a été effectué. Il a été donc question de mettre des documents, dans une archive et d’assurer leur conservation sur le court, le moyen et le long terme, avec des garanties d’authenticité, d’intégrité, de fiabilité et de lisibilité. 

La dématérialisation de la procédure d’inscription aux concours administratifs. Les candidats aux concours administratifs ouverts au MINFOPRA peuvent désormais déposer tous leurs dossiers, pièces constitutives comprises, en ligne sans plus avoir besoin de se présenter physiquement au MINFOPRA.

La notification électronique des actes aboutis. Tous les actes signés sont systématiquement numérisés et mis à la disposition des agents publics.

Le babillard électronique : il permet en effet d’afficher, à travers notre site web, la liste de tous les actes aboutis afin que les concernés y prennent connaissance et puissent les solliciter électroniquement avant le retrait physique.

La consultation des dossiers en ligne : à travers la plateforme http://dossier.minfopra.gov.cm , l’usager peut suivre le traitement de son dossier en ligne.

Le Call Center. Toutes les préoccupations des usagers sont désormais traitées au téléphone et WhatsApp gratuitement à travers le numéro vert : 1522.

La Mise en place d’un système de vidéoconférence pour les oraux des concours administratifs, à travers une plateforme autonome déployée au MINFOPRA.

Pour atteindre l’objectif d’une administration totalement sans papier et complètement digitalisée à court et moyen termes, le MINFOPRA envisage d’améliorer le service dû aux usagers à travers : La mise en place d’un portail des services numériques qui va centraliser tous les services de l’Administration Publique Camerounaise , la dématérialisation de la nouvelle procédure d’évaluation des agents publics , l'application de contrôle de présence inopiné à travers des terminaux mobiles biométriques sécurisés, la certification en ligne des actes de carrières , la mise sur pied d’une plateforme d’authentification des diplômes afin de raccourcir le délai de traitement , le passage en ligne des épreuves écrites aux concours administratifs, la conception des dispositifs de télétravail , le Système de renseignement des usagers et agents publics.  

En effet, à travers son projet « Système de Renseignement des agents publics et des usagers », le MINFOPRA entend utiliser de manière efficiente les services des TIC, en vue de transmettre des informations à destination des usagers. 

Ainsi, à travers les mails, les SMS, une application mobile (Android/iOS), le portail USSD, les usagers pourraient recevoir toutes les informations essentielles, concernant l’évolution des dossiers et même certaines informations relatives aux concours administratifs, lancés par le MINFOPRA.

Il sera également possible d’interagir avec ces derniers, au moyen d’un Chat ou d’un forum. À terme, on pourra par exemple, à chaque mouvement significatif du dossier, transmettre un message instantanément à l’intéressé. 

Le nouveau Système Informatique de Gestion Intégrée des Personnel de l’État et de la Solde. Ce nouveau SIGIPES va intégrer, en son sein, les systèmes d’archivage électronique et la biométrie. »

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo