Réforme du système électoral : La société civile préoccupée, s’implique
CAMEROUN :: POLITIQUE

CAMEROUN :: Réforme du système électoral : La société civile préoccupée, s’implique :: CAMEROON

Sur l’initiative de l’ONG Un Monde Avenir, des rencontres et discussions ont lieu depuis plusieurs semaines entre leaders associatifs et universitaires à l’effet de constituer un groupe de travail des organisations de la société civile sur la réforme électorale au Cameroun. Ils ont tenu leur deuxième regroupement le 17 juin dernier à Yaoundé.

Le groupe de travail réunit en son sein les leaders associatifs qui ont déjà eu des initiatives portant sur la réforme du système électoral au Cameroun à savoir les actions de plaidoyer, productions et propositions de réforme. Il a deux (2) missions principales : d’abord créer une synergie multi-acteurs entre la société civile et les acteurs politiques pour la réforme du système électoral ; agir ensuite en vue des élections crédibles et transparentes, pour qu’en sorte des élus légitimes pour le peuple, renforçant ainsi la gouvernance et l’expression démocratique.

De façon concrète, le groupe de travail a pour rôle de réunir les acteurs de la société civile disposant d’une expertise et d’une expérience avérées en matière électorale, matérialisée par la production de documents y relatifs, et des universitaires spécialisés en la matière. Il examinera en profondeur toutes les propositions qui ont été faites jusque-là sur le système électoral par les acteurs de la société civile, les leaders des formations politiques et les universitaires ; identifiera avec les normes régionales et internationales les points positifs et négatifs des différentes productions et propositions, en s’appuyant particulièrement sur le code électoral produit par un groupe de partis politiques et rendu public le 24 novembre 2021, les propositions faites par le réseau Dynamique citoyenne et l’ONG Un Monde Avenir en 2018.

Ce groupe de travail va ensuite créer une passerelle de réflexion et d’action avec le groupe de travail des partis politiques conduit par l’Union Démocratique du Cameroun (UDC), en vue d’une production actualisée non pas seulement du code électoral, mais d’une manière plus large le cadre législatif et institutionnel. En un mot comme en mille, le groupe de travail va conduire des actions en synergie avec tous les acteurs et citoyens engagés dans l’amélioration du système électoral au Cameroun.

Le groupe de travail regroupe en son sein Philippe Nanga de l’ONG Un Monde Avenir, Félix Obam de Dynamique citoyenne, Charly Tchikanda de la Ligue des Droits et Libertés, Cyrille Bechon de Nouveaux Droits de l’Homme, Dr Hilaire Kamga expert et porte-parole de la plateforme de la société civile pour la démocratie, Justin Mabouth de Justice et Paix, Flaubert Djateng de Zenu Network, Christian Tanyi de Lukmef, entre autres. Les rencontres et activités du groupe de travail se déroulent de manière progressive sur l’ensemble des dix (10) régions du Cameroun.

L’initiative compte s’étendre aux formations politiques et aux institutions reconnues dans la promotion de la démocratie, de même qu’aux universitaires et experts qui ont des productions avérées en matière électorale. La prochaine étape de leur travail va consister justement en des prises de contact avec les experts nationaux et internationaux titulaires de travaux en lien avec les réformes électorales, pour constituer une base de données et analyse documentaire.

Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo