An 50 de l’Etat unitaire : Paul Biya sera la star du 20 Mai 2022.
CAMEROUN :: REVUE DE PRESSE

CAMEROUN :: An 50 de l’Etat unitaire : Paul Biya sera la star du 20 Mai 2022. :: CAMEROON

Après la trêve due à la pandémie à Covid 19, les Camerounais s’apprêtent à, renouer avec les cérémonies de la fête de l’unité. Avec cette année une emprunte particulière : Le cinquantième anniversaire de l’Etat Unitaire. Les regards sont tournés vers le palais présidentiel d’Etoudi cependant que La presse est à l’affut.

A l’instar du journal L’évènement qui commence par magnifier, « Paul Biya : icône au Cameroun, en Afrique et dans le monde ». Les grands hommes sont rares ! Des grands Hommes, le monde en a connu, en connaît et en connaîtra encore. Mais ceux qui impactent positivement la vie de leurs contemporains et dont les actions et prises de décisions demeureront citées en exemple, il y en a très peu. Son excellence Paul Biya, le président de la République du Cameroun, à n’en point douter, fait partie de cette catégorie.

L’Indépendant combine Armée-Nation : « Tout en symbiose ». le mutualisme du binôme Armée-Nation, tire ses ressources dans la devise même de l’Armée Camerounaise : ‘’ Honneur et Fidélité ‘’. Un engagement vis-à-vis des institutions qui justifie la loyauté d’une armée jamais prise à défaut dans la défense de l’intégrité territoriale, des institutions et de ceux qui les incarnent

Aussi bien que La Voix des Jeunes Honneur et fidélité : « Hommage à nos soldats ». C’est de manière unanime que la jeunesse camerounaise se mobilise en cette veille du cinquantenaire de l’unité pour exprimer sa gratitude à l’armée. Cette armée du Cameroun qui fait allégeance aux institutions de la République, et qui se sacrifie chaque jour au front pour la sauvegarde de l’intégrité du territoire national,  

Le quotidien La Nouvelle Expression signale que pour le Défilé du 20 mai,  «Les autorités conditionnent les défilants » Les organisations de la société civile et les formations politiques doivent soumettre leurs messages à la censure. Et les seules effigies autorisées sont celles de Paul Biya. L’aile dure du Sdf avait déjà décidé depuis 2019 de ne point prendre part à ce défilé tant qu’une solution à la crise anglophone n’est pas trouvée. Cette condition demeure d’une brulante actualité. Mais aujourd’hui, la question divise profondément les dirigeants du parti de Fru Ndi.

Le quotidien gouvernemental Cameroon Tribune parle de  «Derniers réglages ». En vue d’assurer le succès de l’événement prévu après-demain, les différents acteurs, civils et militaires, ont rendez-vous aujourd’hui pour les ultimes préparatifs. A Yaoundé, c’est le Boulevard du 20 mai, théâtre de la parade civile et militaire qui va accueillir la répétition générale du défilé ce matin. Et depuis hier, les forces de défense et de sécurité se donnent à voir dans le cadre de journées portes ouvertes à la Base aérienne de Yaoundé.

Lire aussi dans la rubrique REVUE DE PRESSE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo