L'ENTREPRISE PUBLIQUE CHINOISE SINOSTEEL LANCE LE PROJET DE FER DE LA LOBE
CAMEROUN :: ECONOMIE

CAMEROUN :: L'ENTREPRISE PUBLIQUE CHINOISE SINOSTEEL LANCE LE PROJET DE FER DE LA LOBE :: CAMEROON

C'est depuis 2008 que l'entreprise publique chinoise s'intéresse au fer de la Lobe, le troisième projet de fer au Cameroun après celui de Mbalam et de Nkout (Plus grosse réserve du pays).

La convention d'exploitation vient d'être signée entre le ministre des mines, représentant le gouvernement camerounais et l’entreprise Sinosteel,  et les retombées sont immenses : 

Plus de 400 milliards d'investissement de la Chine, les chinois vont construire une unité de production d'électricité de 60 MW, une usine d'enrichissement et fonderie de fer pour retirer la gangue. Ensuite 22,9 milliards de FCFA seront reverses à l’état du Cameroun durant toute la période d’extraction du fer  dont 4,9 milliards de FCFA destinés aux communautés locales. Un montant qui ne tient pas compte des impôts de droit commun et des dividendes au titre des 10% des parts gratuites de l’État .

En respect du code minier en vigueur depuis 2016, 15 % de fer extrait sera transformé sur place au Cameroun par les géants de la sidérurgie comme Prometal ,TAC ,IBC, GERCAM, Chantier Naval et bien d’autres qui importent plus de 70% de déchets de fer fondu sous forme de lingots avant de transformer sur place. Le prix de la tonne des minerais de fer est très instable, passant parfois sous la barre  des 40 $/t  .Pour résoudre cette équation d’instabilité des prix sur le marché international, le montant à reverser par les chinois restera inchangé.

Lire aussi dans la rubrique ECONOMIE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo