Lilian Koulou Engoulou: "La grève des enseignants est un appel de détresse qu'une volonté de nuire "
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Lilian Koulou Engoulou: "La grève des enseignants est un appel de détresse qu'une volonté de nuire " :: CAMEROON

Devant la grève des enseignants du secondaire qui paralyse ce secteur de l'éducation depuis bientôt un mois, l'Observatoire du Developement Societal (ODS), a fait une sortie vendredi dernier à Yaoundé, en son siège au quartier Elig-Essono. Lilian KOULOU ENGOULOU le coordonnateur de cette organisation de la société civile camerounaise,  a émis le vœu de voir toutes les mesures prescrites au Premier ministre, mise en œuvre, pour le règlement de la crise.  Il attire aussi  l'attention sur des tentatives de manipulation et de récupération de certaines entités qui selon lui, veulent en profiter pour  déstabiliser les institutions du pays.

 Voici du reste,  la déclaration du coordonnateur de l'ODS, Lilian  KOULOU  ENGOULOU, sur la grève des enseignants.
 
« Notre système éducatif est en proie depuis quelque temps à une agitation pacifique en ce qu’elle ne se manifeste pas par des  actes de vandalisme et autres violences, mais très audible et  virulente par le ton des slogans et la détermination des acteurs, et malheureusement dangereuse aussi au regard de la sinistre manipulation qui semble insidieusement prendre corps et impliquer sans aucun scrupule les jeunes élèves.

L’ODS voudrait donc, à l’occasion de cette prise de parole, alerter les autorités, toutes les autorités, ainsi que l’ensemble de la communauté nationale sur les risques de voir une revendication sociale normale et légitime, se  muer en une récupération bestiale et anarchisante.

Faut-il rappeler que l’éducation est le fondement même de la société et n’est par conséquent pas matière à débat quant à son incontournable et prépondérante institution dans la construction d’une nation ? L’on ne se demande donc pas s’il faut éduquer, mais plutôt comment éduquer

C’est à la grande complexité de la configuration de l’éducation dans les divers domaines de la connaissance, en vue de produire à terme des citoyens utiles à leur propre communauté, et garants d’une insertion contributive sans accroc dans le concert si pointu du savoir universel, qu’il convient d’adresser des propositions pertinentes.

Ceci posé, un constat irrécusable s’impose : notre éducation est plombée par la médiocrité, malgré un tissu scolaire des plus étoffés en Afrique Centrale, voire en Afrique tout court, malgré la multiplication exponentielle des institutions de formation proposées aussi bien par l’Etat que le secteur privé. Nous sommes en droit de nous demander ce qui est défectueux. S’agit-il des programmes et choix de formation, de la disqualification des compétences et performances des enseignants, ou de leur désaffection et démobilisation suite à une gestion de leur Corps qu’ils estiment inique, peu attractif et par conséquent bon à ne prendre que lorsqu’on ne trouve pas à mieux se caser ailleurs ?

Que nos diplômes hérissent les méfiances sur plan international et que les lauréats de nos différents cycles d’enseignement brillent par des tares de niveau élémentaire, est clairement illustratif d’un mal-être de notre éducation tout entière, et la présente grève des enseignants, dans un tel décor, est plus un appel de détresse qu’une volonté de nuire.

Le Président de la République l’a entendu, l’a compris, et le 09 mars 2022, par des instructions précises au Premier Ministre Chef du Gouvernement, il pourvoit à la satisfaction des principales doléances des enseignants.

C’est le lieu pour l’ODS de regretter que les mesures antérieures édictées par le Chef de l’Etat et visant à assainir, améliorer et parer le vécu des enseignants de beaux atours n’aient pas été appliquées toutes ces années, ce qui a entretenu chez ceux-ci le sentiment d’être estampillés quantité négligeable et abandonnés à leur sort fort peu enviable comparé à d’autres, de loin mieux traités et donc ressentis comme plus  estimés..."

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo