Radio Saved My Life women édition 2: Quand les femmes de médias se racontent
CAMEROUN :: MéDIA

CAMEROUN :: Radio Saved My Life women édition 2: Quand les femmes de médias se racontent :: CAMEROON

A l’initiative du Cartel , plusieurs  femmes de médias étaient réunies ce samedi 12 mars à Pategou business center à Douala Bonapriso pour parler de leurs expériences dans le metier 

Toujours derrière le micro , les femmes de médias ont rarement l’occasion d’être de l’autre côté pour se raconter. A l’heure où les générations de professionnelles de médias se renouvellent, il était important de les réunir autour d’un talk afin qu’elles puissent se parler mais  aussi parler aux plus jeunes pour que la transition générationelle se passe sa heurt.

C’est dans cet ordre de choses que le Cartel , regroupement d’hommes et femmes de médias dont le credo est de changer le regard que les gens ont actuellement sur les hommes de médias a lancé les Talks « Radio Saved My Life ». L’édition réservée aux femmes qui est à son deuxième jet cette année a réuni du beau monde autour des thématiques très intéressantes.

On a pu avoir des visages comme Annie Payep qui sont venues parler des femmes de médias et la création d’entreprise , Mireille flore Deffo Fotso , Carole Leuwe qui sont venues parler de la spécialisation chez les femmes de médias mais aussi Maureen Ndih et Monique Naoussi qui ont parlé des responsabilités chez les femmes de médias et Adrienne Nobodem, Vicky Fokala et Joan Ngomba qui se sont étendues sur la vie d’une femme présentatrice d’émission à la télé.

Sur un ton courtois et convivial les guest ont édifié les invités et autres étudiantes en journalisme sur les réalités de leur métier mais surtout des difficultés qu’on rencontre en tant que femmes ceci  Pour que les plus jeunes se servent de leurs expériences respectives dans leurs carrières.

« Nous n’avons pas souvent de tribune pour raconter nos réalités dans notre metiers pourtant nous passons nos vies à en offrir aux autres. Nous remercions le Cartel pour une initiative pareille et nous souhaitons qu’elles se multiplient » a lâché Adrienne Nobodem l’une des participantes.

Aîmee Catherine Moukouri, membre du cartel a aussi tenu à préciser qu’après les séries sur les talks , le Cartel compte lancer des sessions de formation piur les plus jeunes sur plusieurs modules histoire de les rendre plus performants.

Lire aussi dans la rubrique MéDIA

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo