Urgent, Succession Fotso Victor : Laure Njitap fait arrêter son frère Fotso Moïse 
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Urgent, Succession Fotso Victor : Laure Njitap fait arrêter son frère Fotso Moïse  :: CAMEROON

C’est un nouveau rebondissement dans la succession Fotso Victor. Les faits se sont déroulés, en partie, hier vendredi à la résidence Fotso à Bandjoun. Selon une source proche de la famille de feu Victor Fotso, Laure Njitap a magouillé avec le Colégion de l'ouest pour faire enfermer l'un de ses petits frères,  le nommé Fotso Moïse.

Tentative d'extraction d'importants documents 

A l’origine, Laure Njitap a envoyé Gervais Tchoumbia le Directeur Financier du groupe Fotso à la résidence de Mbouo – Bandjoun pour récupérer des documents confidentiels dans la maison du Père Fotso. Ce dernier a été intercepté à son arrivée par Moïse Fotso qui a demandé au visiteur inattendu de rebrousser chemin.

Gervais Tchoumbia qui est le protégé de Laure Njitap a voulu opposer un bras de fer à Moïse Fotso. C’est dans l'altercation que le parebrise de son véhicule a volé aux éclats.

Interpellation musclée

Informée, Mme Njitap a saisi  la légion de gendarmerie de l'ouest à Bafoussam. Les forces de l'ordre ont convoqué Moïse qui s'est présenté spontanément dans leurs locaux à Bafoussam. Il devait être auditionné sous procès verbal. « De ce qu'on sait, elle [Laure Njitap, ndlr] aurait soudoyé à des montants de millions pour que le Colegion enferme Moïse Fotso » révèle notre informateur.

Altercation 

Alertés, plusieurs veuves et enfants Fotso ont suivi Moïse à Bafoussam dans le but de lui apporter leur soutien. C'est là que tout s'envenime. « Les gendarmes en sont venus aux mains, au point de blesser et casser les lunettes d'un fils de la résidence. Les veuves ont été molestées par les gendarmes. Elles sont allées jusqu'à se déshabiller pour la liberté de leur fils » rapporte notre source.

Nous apprenons que toutes ces menaces n'ont pas ébranlé la détermination des veuves et enfants opposés à Laure Njitap. « Toute la famille à passer la nuit [de vendredi à samedi, ndlr] à la légion de gendarmerie pour empêcher que le fils [Moïse Fotso, ndlr] n'entre en cellule. »

Situation confuse

À l'heure où nous rédigeons ces lignes, la grande famille Fotso Victor de Bandjoun est encore mobilisée à la légion de gendarmerie de Bafoussam.

Pour rappel, malgré la récente injonction du ministre Atanga Nji, les agents de sécurité de Esoka Security n'ont pas quitté le domicile de Victor Fotso. Nous ignorons s'ils sont impliqués dans l'altercation qui a conduit à l'interpellation de Moïse Fotso. [Lire par ailleurs]

Les agents de sécurité présents à Mbouo sont toujours sous contrat signé avec Mathieu Fenkam, un autre fils du défunt. Ils ont pour mission d'assurer la surveillance au domile du feu Victor Fotso décédé le 20 mars 2020 à Paris en France. 
 

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo