Emile Parfait Simb : Les investisseurs seront désormais plus libres dans leurs transactions
CAMEROUN :: ECONOMIE

CAMEROUN :: Emile Parfait Simb : Les investisseurs seront désormais plus libres dans leurs transactions :: CAMEROON

Le Pdg de Liyeplimal assure que le ralentissement des activités sur cette plateforme de cryptomonnaies au cours des dernières semaines est lié à des mises à jour lancées en vue d’une plus grande sécurisation du système. 

Des informations persistantes font état, sur les réseaux sociaux et certains médias traditionnels, de ce que les souscripteurs de Liyeplimal multiplient des mouvements d'humeur devant le siège de la structure à Douala pour réclamer leur remboursement. Est-ce que Liyeplimal est en cessation de paiement ?
Liyeplimal n'a jamais été en cessation de paiement et ne le sera jamais. D’ailleurs, dans l'industrie de la cryptomonnaie, il n’y a pas de cessation de paiement, ça n'existe pas. Par contre, certaines mutations ou mises à jour peuvent suspendre temporairement, freiner ou alors ralentir d'autres activités, mais jamais de cessation. Ces changements parfois font peur parce que c'est l'inconnu ; les investisseurs qui étaient habitués à un mode de fonctionnement ne se retrouvent plus. C'est cela qui peut parfois créer cette panique que vous observez de gauche à droite. Pourtant, nous sommes obligés de les faire vu les réalités et difficultés qu'une entreprise peut rencontrer. En effet, il faut savoir qu’une société au 21e siècle qui ne se met pas à jour finit toujours par mourir. 

Quand vous parlez des mutations et mises à jour qui provoquent des dysfonctionnements dans le système, de quoi s'agit-il exactement ? 
Une mise à jour n'est pas un dysfonctionnement, ce n'est pas ce que j'ai dit. Une mise à jour est un programme destiné à apporter une correction à un programme existant. La mise à jour peut corriger une faille de sécurité, ajouter une nouvelle fonctionnalité, corriger une erreur, etc. Dans notre cas, nous avons ajouté une fonctionnalité : la décentralisation totale de notre système. Nous avons Tokenizé notre système. Autrement dit, nous l'avons côté en bourse, ceci pour plus de sécurité, de transparence, de fiabilité et d'utilisation. Ayant constaté que les moyens et méthodes de paiement que nous utilisions devenaient de plus en plus inaccessibles tant au niveau national qu'international, il fallait trouver une solution qui amènerait les investisseurs à être beaucoup plus libres à l'avenir dans leurs transactions. 

Les retards de paiement connus ces jours n'ont donc rien à voir, comme certains l'ont estimé, avec le fait que vous vous soyez lancé ces derrières années des investissements massifs sur des actifs tangibles ?
Les investissements tangibles en réalité devraient plus tôt être la preuve par 10 que les cryptomonnaies peuvent développer un pays. Imaginez si nous étions 100 jeunes comme ça au Cameroun. Ces investissements tangibles, monsieur, formeraient même une garantie si jamais. Souvenez-vous que le risque zéro n'existe pas en affaires, mais pour le rentre à zéro, il faut diversifier les investissements. C'est cette leçon que j'essaie d'appliquer en restant sage, bien sûr ! Donc, non, ces investissements n'ont rien à voir, au contraire. Mais comme je vous l'ai dit plus haut, il y a un problème de moyens de paiement obsolètes qui ne nous permet plus de travailler avec la même vitesse qu'avant ; il y a cette évolution du secteur qui nous impose des mises à jour à chaque fois. D'ailleurs, cette année, ce n'est pas seulement moi qui l'ai fait. Beaucoup de plateformes de cryptomonnaies en ligne l'ont fait. C'est un mouvement d'ensemble, cela peut donc impliquer beaucoup d'incompréhension parce que nouveau, mais ça finit toujours par passer. Je le vis depuis la création de Liyeplimal en 2017. Donc, ce n’est pas la première fois.

On parle d'une dégringolade du Bitcoin ces derniers mois. Cette situation n'impacte-t-elle pas Liyeplimal ? 
Le principe d'une cryptomonnaie c'est monter et descendre. Je ne comprends pas ce que vous appelez "dégringolade", mais je sais que le Bitcoin tantôt monte à 40 000$, quelque fois chute à 35 000 après, 46 000 etc. C'est ça le business. Si ces mouvements cessent d'exister, alors le business meurt et on ne parlera plus jamais d'opportunités dans les cryptomonnaies. Alors non, sa chute n'impacte pas le trader que je suis, encore moins Liyeplimal. Au contraire, quand sa chute, on achète en quantité et on garde. Et quand ça monte, on vend. Un conseil : achetez toujours le maximum possible lorsqu'il y a chute. Donc, pour ceux qui sont avertis, allez acheter un maximum de Limocoin dès aujourd'hui et donnons-nous rendez- vous dans huit  mois au plus. 

Est-ce que vous pensez que la révolution des cryptomonnaies est irréversible, et que les États de la Cemac pêchent en ne mettant pas clairement en place des outils de régulation ? 
Les Etats ne pêchent pas. Moi je pense que ces Etats cherchent à bien comprendre le fonctionnement ; n'oublions pas que cette industrie existe juste depuis 12 ans seulement et que ce n'est qu'avec la venue de Liyeplimal sur la place publique qu'on a commencé à en parler dans la zone Cemac. Une régulation est une régulation, on ne la fait pas par fantaisie. Regardez bien ce que je vis ; ce n’est pas la blague. Je pense que le moment venu, lorsque les autorités auront bien cerné les tenant et les aboutissants, elles sauront quoi faire. C'est leur métier, ce sont les experts, faisons leur confiance. Par contre, oui, l'industrie de la cryptomonnaie est irréversible, d'ailleurs ce n'est qu'une évolution et une révolution du 21e siècle. C'est une migration du système financier mondial. Nous n'avons pas d'autres choix que de nous accommoder. Souvenez-vous que lorsque les Mobil Money étaient arrivés au Cameroun, il avait fallu environ quatre ans pour avoir un cadre réglementaire. 

Des activistes et lanceurs d'alertes qui semblent ignorer tout du fonctionnement des cryptomonnaies parlent de Liyeplimal comme d'une arnaque de type Mida, Mekit Invest, etc. Est-ce que vous pensez qu'il s'agit d'un complot ourdi par ceux que le succès de Liyeplimal dérange ?
L'ignorance peut occasionner beaucoup de choses. L'ignorance peut vous amener à faire des choses puis regretter après. L'ignorance peut vous conduire négativement aux extrêmes. J'ai quand même été surpris de constater l'énergie avec laquelle certaines personnes parlent négativement de cette activité. Cela prête à confusion puisque je me demande bien ce qu'elles gagnent. Après, j'ai tendance à croire peut être qu'elles sont payées. Jusqu'à présent, je me pose mille et une questions. Si c'est pour eux une façon de gagner de l'argent en utilisant mon nom, je me réjouis une fois de plus en me disant que c'est toujours un autre pôle ou style d'emploi que je viens de créer [rire]. Et je leur souhaite pleins succès dans leurs nouvelles fonctions. Moi je dois rester concentré sur ce que je sais faire: le trading. 

Après les retards de paiement enregistrés ces dernières semaines, quelles assurances donnez-vous à vos investisseurs pour la suite ?
Je dis aux investisseurs que ceci ne dépend pas entièrement de moi, ce qui dépend de moi, c'est de trouver une solution durable, sur du long terme afin que chacun deviennes indépendant et ne dépende plus à aucun système, même pas Liyeplimal s'ils le veulent et leur promette que c'est maintenant que le Business commence. Avant ils croyaient avoir gagné beaucoup d'argent, ce qui arrive leur fera encore gagner 1000 fois ce qu'ils ont précédemment eu et ils participeront à leur tour au développement de leur famille et pays. NB: Les grandes révolutions ne se sont pas faites sur claquement de doigts. On ne peut pas récolter les fruits d'un arbre qui n'a pas encore fini de grandir. Souvenez-vous que lorsque vous plantez un champs de Cacao, il vous faut au moins 4 ans pour commencer à récolter les fruits mais pendant ces 4 ans, vous devez l'entretenir, pareil pour le palmier à huile, pareil pour n'importe quelle culture.. Alors ayons la patience des Agriculteurs et je vous assure les récoltes seront merveilleuses. Liyeplimal n'a que quatre ans de vie. Pour une entreprise, ce n'est que le début.

A côté des Bitcoin, comment se comportent aujourd'hui les Limocoins et les Simbcoins qui sont vos propres cryptomonnaies ? 
Le Limocoin a aujourd'hui 82 jours en bourse, ça fait moins de 3 mois. Le Limocoin en terme de projection représente l'une des Cryptomonnaies qui en moins d'un an, a fait plus de transactions dans sa blockchain : c'est un record. C'est un record que 90% des cryptomonnaies n'ont pas jamais fait, cela augure de très bons espoirs sur du moyens et long terme, c'est maintenant qu'il faut l'acheter. Vous pouvez vérifier cette information en cliquant ici. C’est plus de 750 000 transactions en moins de trois mois. Sa valeur en ce moment en bourse est de 0.03$. Du 1er au 20 décembre, sa valeur oscillait entre 3 et 15$ ; les investisseurs avertis s'étaient fait beaucoup d'argent. Avec ces mouvements ainsi que des stratégies derrières qui les accompagnent, nous pensons que le Limocoin est la cryptomonnaie de l'avenir et je conseille à tous les jeunes africains de l'acheter aujourd'hui. Achetez même 1000 pièces à raison de 30$, et donnez-moi le résultat dans un an. Quant au Simbcoin, il est adossé à un projet immobilier, et vous avez tous comme moi que l'immobilier c'est du très long terme. Généralement, le retour sur investissement varie souvent entre sept et 10 ans. C'est ça le Simbcoin. On ne peut pas les comparer à la mère des cryptomonnaies qui est le Bitcoin, âgé de 12 ans déjà. Évitons des comparaisons inutiles. Des enfants de trois mois et un an, on ne les compare pas à celui de 12 ans, à moins qu’il y ait intention derrière.

Dernière question enfin, vos investisseurs ne sont pas payés sur la base de la fameuse pyramide de Ponzi qui voudrait que les premiers soient payés avec l'argent des deuxièmes, ainsi de suite. Concrètement, comment sont payés les investisseurs de Liyeplimal et après combien de temps ? 
L'activité qui consiste à avoir un retour sur investissement chez nous est le trading des cryptomonnaies. Nous sommes les premiers en Afrique Francophone à le faire et à nous exposer au publique. Nous sommes également les premiers à créer un centre de formation sur le trading des cryptomonnaies en présentiel. Lorsque vous vous inscrivez dans notre plateforme, quel que soit le lieu où vous vous trouvez, nous convertissons votre investissement en crypto-monnaie et nous tradons. Ce sont les résultats de ce trading qui nous permet de vous reverser une partie de vos intérêts chaque semaine dans votre compte qu'on appelle Payout. Donc, nos revenus sont issus du trading que nous faisons. Le problème ne se pose pas à ce niveau, le problème se pose au niveau des moyens de retrait. Lorsque vous avez les Bitcoins dans votre compte quelle que soit la plateforme, si vous n'avez pas les moyens de retrait dans votre région vous permettant de convertir ces Bitcoins en cash, vous aurez 1000 Bitcoin dans votre compte équivalent à 40 millions de dollars, mais vous n'aurez pas la possibilité de les retirer. Cela ne veut pas dire que c'est de l'arnaque ou encore de l'escroquerie. Voilà pourquoi la réglementation sera la bienvenue dans ce secteur pour mettre au même niveau les prestataires disposés à mettre les moyens de retrait à disposition des sociétés de trading des cryptomonnaies. 

 

Lire aussi dans la rubrique ECONOMIE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo