Université de Yaoundé I : Le personnel d'appui adresse une motion de soutien au recteur Sosso
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Université de Yaoundé I : Le personnel d'appui adresse une motion de soutien au recteur Sosso :: CAMEROON

L'événement a eu lieu vendredi dernier, à la salle des Actes de " la  mère  des universités camerounaises'. La motion de soutien adressée au Recteur de l'Université de Yaoundé I, le Prof. Maurice Aurélien SOSSO, " Pour son œuvre à la tête de l'institution", a été la  surprise de la séance de travail que l'ancien Inspecteur Général des Services au ministère de l'Enseignement supérieur  tenait avec  le Syndicat des personnels d'appui de l'Université de Yaoundé I. Une motion de soutien qui intervient après que le Président de la République, Paul BIYA, a prolongé la carrière du Recteur de l'Université de Yaoundé I, le 06 janvier dernier, pour deux ans supplémentaires. La motion de soutien a été signée par 478 personnels d'appui, sur les 496 que compte l'Université de Yaoundé I.

" La coutume étant de célébrer les hommes lorsqu'ils ne sont plus en vie ou lorsqu'ils ne sont plus en poste, Monsieur le Recteur, nous vous célébrons pendant que vous êtes parmi nous", a scandé le coordonnateur des délégués du personnel de l'Université de Yaoundé I, et président du Syndicat national des personnels d'appui des universités d'État du Cameroun, Jean Jacques MBIDA. Et de poursuivre : "  Le personnel assure Monsieur le Recteur de son soutien indéfectible dans sa croisade contre les membres de la communauté universitaire qui s'emploient à ternir l'image de l'institution dans les réseaux sociaux et médias."

Et le leader national d'énumérer les actes qui valent au Recteur de l'Université de Yaoundé I, cette reconnaissance et cette motion de soutien :  l'augmentation et le paiement de la prime de bonne séparation ; l'affiliation du personnel à l'assurance maladie AXA ; l'harmonisation des salaires des personnels vacataires ; la décoration des personnels ; le remboursement de la dette CNPS et le reversement régulier des cotisations ; la mise en place effective de l'augmentation des salaires décidée par le Président de la République.

Très surpris par ces marques d'attention, le Prof. Maurice Aurélien SOSSO, Recteur de l'Université de Yaoundé I, dira toute sa reconnaissance au Chef de l'État, pour la confiance qu'il lui a renouvelée, en prolongeant sa carrière de deux, une seconde fois.  "Je  ne peux que remercier une fois de plus et publiquement, Son Excellence Paul BIYA, pour la confiance qu'il m'a renouvelée à la tête de l'Université de Yaoundé I. Je me dois de la mériter en faisant que la dignité de l'homme dans le cadre de la bioéthique,  soit mon seul objectif. Je vous remercie pour votre soutien, et d'avoir exprimé à haute voix ce que vous jugez positif dans ma mission à la tête de l'Université de Yaoundé I. En réalité, c'est le Chef de l'État que vous felicitez. Si je fais bien, c'est lui qui fait bien car, c'est la vision du Président de la République, Son Excellence Paul Biya", dixit le Recteur de l'Université de Yaoundé I.

Et le Professeur Agrégé  de Médecine d'indiquer que "les  responsables de la désinformation sur les réseaux sociaux sont démasqués. Ils vont avoir la sanction sociale. C'est la plus dure, c'est la pire. En même temps, nous devons éduquer ceux qui sont profondément ignorants."

"Depuis deux ans, notre  fait l'objet de publications haineuses et calomnieuses sur les réseaux sociaux, et cela est inadmissible. Il y a démesure de la part des auteurs de ces publications qui oublient toute éthique et réserve auxquelles tout agent de l'État est astreint. Cette cabale médiatique est absolument calomnieuse,  alors que l'Université que dirige avec doigté, maestria et professionalisme le Pr SOSSO,  est de tous les meilleurs rankings des universités d'Afrique et du Monde.  La prolongation de carrière du Professeur Maurice Aurélien SOSSO par le Chef de l'État, sonne comme un désaveu cinglant, et une grosse déculottée pour ses contempteurs qui ont fait de la délation contre sa personne, une activité à plein temps. La motion de soutien apportée ce  vendredi à notre Recteur  par la quasi-totalité des personnels d'appui,  sonne plus qu'une déroute sans précédent,  pour ces personnes dont certaines ont des parcours académiques flous,  sans toutefois savoir comment elles  en sont arrivées à accéder au grade d'enseignant de rang magistral, sans qu'il y ait un jury connu pour leurs doctorats réclamés", a réagi un cadre du syndicat des personnels d'appui de l'université de Yaoundé I, non sans réclamer un audit sur le parcours académique de certains enseignants de l'université de Yaoundé I.

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo