Ngoh Ngoh en mode urgence au stade Olembè
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Ngoh Ngoh en mode urgence au stade Olembè :: CAMEROON

C'est ce qui ressort de la visite hâtive effectuée par Ferdinand Ngoh Ngoh, Ministre d'État SGPR, hier jeudi 27 janvier 2022, vers 17 heures, en compagnie des responsables du Bureau CAF au Cameroun, le Minat, le SED/CGN, le DGSN et les responsables des sociétés Magil et Razel.

Il ressort de ce marathon ministériel que la route de contournement partant du Rond-point Tsinga vers l'entrée Est du stade, initialement prévue dans le projet initial de construction du complexe sportif d’Olembe, va finalement être ouverte afin de servir d’entrée au stade. Les terrassements ont même déjà commencé ; le SGPR et sa délégation ont d' ailleurs visité un tronçon de cette voie de contournement.

Après avoir observé une minute de silence à l’entrée du stade où un mouvement de foule avait fatalement ôté la vie à une dizaine de personnes en début de semaine, le SGPR a instruit l'ouverture d'autres portes, en plus des trois existantes. Il a ensuite demandé au Commissaire Central n° 1 de veiller à l'avenir pour que seuls les détenteurs de billets devraient se retrouver au niveau des points de testing COVID-19.

« Désormais, ceux qui ne seront pas détenteurs d'un billet ou d'une accréditation ne devraient plus pouvoir franchir le rond-point situé à côté du Camp Sic. Il a demandé que des couloirs donnant accès à chaque compartiment du stade soient formés avec les barrières amovibles à l'entrée des portiques ».

L'entrée Est du stade, point de sortie de la nouvelle route qui doit partir du rond-point Tsinga village, le SGPR a instruit la création, dans les brefs délais d'un parking, ainsi que la présence d'un dispositif de checking et de testing COVID-19.

En matière de sécurité à l'intérieur et autour du stade, recommandation a été faite à leurs différents responsables (SED/CGN, DGSN) de déployer les personnels initialement en poste dans les villes qui n'abritent plus les rencontres de la CAN, c'est à dire Bafoussam et Garoua par exemple, sur les sites de compétition encore actifs.

Il reste maintenant à espérer que ces mesures qui surviennent au lendemain de la suspension du stade d'Olembé par la CAF, seront vraiment exécutées quand on sait que ce stade dont les travaux avaient été lancés en 2009, n'est toujours pas achevé.

Au commencent, il s’est agi de construire un complexe sportif en 30 mois. Mais, voici que même après le début de la CAN, ce stade Olembé est toujours en chantier.

À suivre : Olembè, un film inachevé

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo