Le Groupe SABC revendique sa légitimité et sa territorialité dans l’accompagnement des Lions
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Le Groupe SABC revendique sa légitimité et sa territorialité dans l’accompagnement des Lions :: CAMEROON

La Société Anonyme des Brasseries du Cameroun SABC a-t-elle violé l’espace dédié à l’Union Camerounaise des Brasseries UCB dans la fourniture des boissons alcoolisées ? Le Groupe SABC explique, dénonce et revendique.
 
Au départ, un partenariat séculaire lie la Société Anonyme des Brasseries du Cameroun à la Fédération Camerounaise de Football Fecafoot dans l’accompagnement de l’équipe nationale de football. La marque ‘’33’’ Export est d’ailleurs connue du commun des Camerounais comme « supporter N¨ 1 du football ». Et puis, vint la Can TotalEnergies qui se tient au Cameroun. L’Union Camerounaise des Brasseries UCB entre dans l’arène. Avec un contrat signé avec la Confédération Africaine de Football CAF. Jusque-là sans anicroche. 

Seulement, dans un article intitulé « Le tacle irrégulier de la SABC sur UCB », l’Union Camerounaise des Brasseries indique être détentrice des droits exclusifs de distribution de boissons dans toute activité liée à la Can, l’union camerounaise de brasseries (Ucb)  estime se voir couper l’herbe au pied par l’un de ses concurrents et accuse, malheureusement depuis le début de la compétition, des entreprises concurrentes de l’union camerounaise de brasseries notamment la Société Anonyme des Brasseries du Cameroun bafouent les règles en la matière et ont mis sur pieds un déploiement spécial à l’occasion de la Can. Toute chose que la SABC balaie du revers et accuse son concurrent de vouloir marcher sur ses plates-bandes. Elle évoque le contrat de supporter national couvre la fourniture en boissons durant la compétition dans les stades et les lieux CAF notamment les fans zones CAF. « Il existe une foultitude de fan zones. Jamais, il n’a été question d’obliger les gens à boire Kadji dans les bars, dans les maisons, ou dans toutes les fan zones ».

Bien plus, selon le même article, certaines parties telles que la Caf et même des membres du COCAN qui devraient réguler ce secteur d’activité pour empêcher de telles pratiques sont accusées de connivence avec la Société Anonyme des Brasseries du Cameroun. Par exemple, lors de l’ouverture officielle de « la tanière du lion » de Douala sise au stade Cicam ce dimanche 16 janvier, on a vu tout le gratin administratif de la ville accompagner les responsables de la Société Anonyme des Brasseries du Cameroun à cette occasion. Une situation qui selon UCB mettrait en mal l’exclusivité de l’union camerounaise de brasseries.

En réaction, le Groupe SABC est sponsor de la FECAFOOT et des Lions Indomptables. À ce titre, il accompagne la FECAFOOT dans son projet de soutien aux Lions Indomptables à travers cette formidable plateforme de regroupement des supporters, dans les tanières du Lion. Le Groupe SABC n’a donc violé aucune règle de sponsoring ni usurpé la place de qui que ce soit. Le groupe occupe une place légitime à laquelle il a pleinement droit. La FECAFOOT et la SABC à travers LE LION PEUT, « LA TANIERE DU LION », apportent une couverture géographique nationale pour permettre à tous les supporters camerounais de communier avec notre équipe nationale. Toutes ces villes et régions ne sont heureusement pas écartées de cette grande fête nationale. 

Tout en revendiquant cette légitimé et territorialité dans l’accompagnement des Lions, le Groupe SABC indique que c‘est UCB qui a violé, avant même le début de la compétition, les règles de sponsoring des Lions Indomptables ; en affichant une campagne très clairement et explicitement en référence avec les Lions. Ils se sont fait rétorquer par la FECAFOOT à ce sujet dans un courrier du Président en date du 3 janvier 2022.

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo