Des gendarmes déjouent un braquage à Yaoundé
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Des gendarmes déjouent un braquage à Yaoundé :: CAMEROON

Kom She F., 34 ans, chef de gang et ses complices qui s’apprêtaient à dévaliser un dépôt de boissons à Ekié à Yaoundé le 9 décembre dernier, ont été interrompu.

Il est 16h, le 9 décembre dernier lorsqu’un gang de braqueurs s’apprête à faire irruption dans un dépôt de boissons situé à Ekié à Yaoundé. Trahis par les caméras de surveillance, les malfrats sont très vite démasqués par deux gendarmes, en patrouille sur les lieux ce jour-là. Kom She F., 34 ans, chef de gang présumé, sort sa Kalachnikov et tient en respect l’un des gendarmes, positionné à l’extérieur du dépôt de boissons.

L’homme en tenue maîtrisé, un des complices escalade le portail de l’entrepôt et ouvre le portillon. Le deuxième gendarme posté à l’intérieur riposte. Des échanges de tirs s’en suivent et l’intrus, touché, décède sur le coup. Ses quatre compères quant à eux prennent la fuite. Les gendarmes détectent ensuite un véhicule stationné non loin du dépôt de boissons et neutralisent le chauffeur qui attendait ses complices. Sur place, ils saisissent un pistolet automatique avec neuf munitions, un pistolet de fabrication artisanale et un important lot de matériels de destruction, dont les assaillants se servaient pour défoncer les coffres-forts.

Une exploitation rapide des documents du véhicule saisis sur la scène de crime permet d’identifier le propriétaire du véhicule, en la personne de Kom She F., soupçonné d’être par ailleurs le chef de gang.

« Ce dernier est géolocalisé du côté de Douala, quelques heures seulement après son forfait. Grâce à un transport de circonscription, Kom She est interpellé au quartier PK8, à peine après avoir regagné son domicile », détaille le commandant de compagnie de la gendarmerie de Yaoundé III, Baudouin Gweha. Une perquisition permet de mettre la main sur quatre autre pistolets de fabrication artisanale et une Kalachnikov avec crosse escamotable à 16 munitions, arme arrachée à un gendarme lors d’un braquage antérieur.

Ramené le même jour dans les locaux de la Brigade de gendarmerie de Yaoundé III, Kom She F. passe aux aveux et dénonce ses quatre autres acolytes, recherchés jusque-là. Le présumé chef de gang sera présenté dans les prochains jours devant le commissaire du gouvernement près le Tribunal militaire de Yaoundé.

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo