Emprunt obligataire : 100 milliards pour développer l’économie de  la zone CEMAC
CAMEROUN :: ECONOMIE

CAMEROUN :: Emprunt obligataire : 100 milliards pour développer l’économie de la zone CEMAC :: CAMEROON

Dans le cadre de la mobilisation des ressources financières, la Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale (BDAC), lance un emprunt obligataire par appel public à l’épargne dénommé « BDEAC 5,60% 2021-2028 » sur le marché financier de l’Afrique centrale.

La conférence de presse de cette vaste opération de mobilisation de fonds a eu lieu à Douala, poumon économique de la zone CEMAC. Cette collecte de l’épargne publique est la plus grande opération de levée de fonds BDEAC. Elle concerne les ménages aussi bien que les sociétés résident ou non en zone CEMAC. Une opération d’auto financement de l’économie de la sous-région CEMAC qui a fait dire au président Ofa Mbo Nchama de la BDEAC que « L’Afrique Centrale doit sortir de son confinement » par un marché solide. Pour faire de la BDEAC un risque dans la mobilisation de 100 milliards CFA, pour un prix nominal d’une obligation de 10 000 CFA. La souscription minimale est de 10 obligations pour une maturité de 7 ans et le taux d’intérêt de 5,60% net d’impôt et taxe par an. La période de souscription est prévue du 15 au 25 Novembre 2021.

Les fonds mobilisés serviront à financer les projets des acteurs privés et publics avec des ressources adaptées en termes de maturité, de différé et de taux. En outre, ils permettront de financer la mise en œuvre des projets intégrateurs prioritaires du programme économique régional de la CEMAC en monnaie locale. Au nombre des secteurs qui seront impactés, il faut noter l’éducation, le service du tourisme, l’agro-industrie, l’agro-pastorale, les finances, la santé, le transport, l’énergie, les télécommunications, l’eau et l’assainissement. Il s’agit pour la BDEAC de contribuer à la diversification économique, à l’inclusion financière des populations et à la redistribution des fruits de la croissance.

Il n ‘est pas superflus de rappeler que depuis sa création, la BDEAC œuvre au cœur de la croissance et de l’intégration économique des Etats de la sous région en finançant des secteurs clés, les infrastructures de développement et les projets innovants visant à diversifier leurs économies. Pour souscrire, rendez-vous auprès des membres du syndicat de placement.

Lire aussi dans la rubrique ECONOMIE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo