Des ordinateurs de «Paul Biya» vendus comme du pain en République Centrafricaine
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Des ordinateurs de «Paul Biya» vendus comme du pain en République Centrafricaine :: CAMEROON

Alors que la polémique sur les «fameux» ordinateurs PBhev ( Paul Biya Higher Education Vision) ne retombe pas, on apprend qu'il faut débourser 40 000 FCFA à Bangui pour s'en procurer.

Des ordinateurs portables PBhev supposés être offerts aux étudiants camerounais par Président Paul Biya en vente en RCA au prix de 40 000 Fcfa. Ça s’achète ici comme des p’tits bouts de pain, rapporte le journaliste Paul Joël Kamtchang, en séjour à Bangui, capitale de la RCA.

Paul Joël Kamtchang fait ce constat au cours de son séjour en république centrafricaine et plus précisément à Bangui  « Des laptop PBhev supposés être offerts aux étudiants camerounais par Président Paul Biya en vente en RCA au prix de 40 000 fcfa. Ça s’achète ici comme des p’tits bouts de pain.  ‘’Quand tu vas au centre-ville, demande seulement les machines Paul Biya’’ », écrit le Data-journaliste sur son compte Facebook le mercredi 27 octobre 2021.

L'on se rappelle  qu'en avril dernier, deux étudiants de l’Université de Yaoundé I, accusés de vol de ces ordinateurs PBhev, avaient été traduits en justice. Ils leur étaient notamment reprochés d’avoir soutiré près de 1000 ordinateurs dans le stock restant de l’université.

Selon plusieurs sources bien renseignées de la rédaction de camer.be, le dossier relatif aux vols et détournement des ordinateurs Paul Biya intéresse bien le Tribunal criminel spécial (TCS). Et le ministre d’Etat ministre de l’Enseignement supérieur Jacques Fame Ndongo serait tres probablement appelé à s’expliquer sur ledit dossier. 

Roger Atsa Etoundi, par ailleurs coordonnateur du projet E-National Higher Education Vision relatif aux universités d’État du Cameroun et à l’université inter-Etats Cameroun-Congo  a été convoqué au TCS la semaine dernière. Le tribunal voulait avoir des éclaircis sur le coût et la gestion des ordinateurs Paul Biya.

Pour rappel,  Les ordinateurs portables PBHev sont un don de président Paul Biya destiné aux étudiants camerounais du public et du privé dans le cadre de son programme baptisé « higher education vision ». Cet ordinateur possède 32 gigas octets de capacité de stockage, dont la moitié utilisée pour faire fonctionner le système d’exploitation. La distribution officielle avait commencé en 2017, à l’université de Yaoundé 1 dite Ngoa Ekélé.

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo