Yaoundé/Soa :  Une institutrice retrouvée morte
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Yaoundé/Soa : Une institutrice retrouvée morte :: CAMEROON

Les élèves de Florette Ndedi, institutrice en service dans la ville de Monatelé, ne verront plus jamais leur enseignante. Le corps sans vie de l’institutrice, âgée de 49 ans, a été retrouvé lundi 25 octobre dernier dans une maison abandonnée dans la localité de Soa. Selon les témoignages de ses proches, l’enseignante a appelé certains membres de sa famille le samedi 23 octobre dernier aux environs de 14 heures, pour les signaler qu’elle a été kidnappée et que ses ravisseurs demandent la somme de cinq millions FCFA pour la libérer. 

Quelques temps après, des individus non encore identifiés vont également contacter plusieurs personnes de son répertoire, à l’aide de son téléphone portable. « Nous les avons suppliés de nous laisser le temps de réunir ladite somme colossale. Mais ils ne faisaient qu’insister que si on ne leur envoie pas l’argent à l’instant, elle va mourir », rapporte son frère cadet. Selon les témoignages de ses voisines, Florette Ndedi, l’aînée d’une fratrie de trois, est bel et bien sortie de son domicile le samedi 23 octobre dernier, en compagnie d’un monsieur reconnu dans la ville de Monatelé comme un prisonnier qui sort de la prison pour effectuer ses corvées en journée, avant de retrouver son cachot la nuit tombée. 

« On ne sait vraiment pas comment ils ont pu tisser des liens d’amitié », déclare un membre de sa famille. Les premiers résultats de l’enquête en cours révèlent que l’enseignante s’est effectivement rendue dans une agence de voyage, où elle a payé son billet de transport en direction de la ville de Yaoundé.

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo