Le Manifeste du Médiateur Universel: Guerre sale et guerre juste
CAMEROUN :: POINT DE VUE

CAMEROUN :: Le Manifeste du Médiateur Universel: Guerre sale et guerre juste :: CAMEROON

De l’art d’exploiter les drames et les cadavres d’innocents comme ascenseur pour satisfaire des ambitions politiques, sous le masque de fausses virginités

C’est, à propos de l’Algérie et du Vietnam surtout, que cette présentation de la souffrance humaine, résultat de guerres coloniales et impérialistes imposées aux deux peuples, fut propulsée dans le discours de dénonciation des dérives des puissances insatiables et assoiffées de conquête et de domination. 

Nous voici, pays dont personne n’a jamais nié l’évidence du caractère pacifique, pris en tenailles, vilipendé et diffamé, par quelques apôtres de la trahison des intérêts nationaux, alliés à des vautours et à des aventuriers en quête de comparses-relais sous les tropiques. Un événement malheureux qui a entraîné la mort d’une enfant et l’assassinat d’un gendarme, a une fois de plus déclenché chez nos ennemis internes et externes, une véritable folie langagière. Aucune guerre n’est propre, mais aucune autre n’est sale non plus. La guerre c’est la guerre, et quand elle vous est imposée, vous devez vous défendre, et tout mettre en œuvre pour la gagner.

Le MPDR, qui a fortement regretté et dénoncé la manipulation du drame par des individus douteux connus pour leurs extrémismes de toute nature de même que leur pour leur propension à la calomnie, à la haine et au mensonge, tient à réitérer avec force et conviction, que le Gouvernement camerounais n’a jamais commencé la guerre, et qu’elle ne commencera jamais la guerre contre son peuple.

Le MPDR réitère par la même occasion, que le gouvernement camerounais a le devoir, voire l’obligation morale et le droit légitime au regard de toutes les normes d’appréciation et de jugement du droit international, de protéger son peuple, de garantir la sécurité des biens et des personnes, nationaux et étrangers vivant sur son sol, et de préserver l’intégrité de son territoire dans les frontières consacrées et reconnues internationalement.

Le MPDR réitère sa position selon laquelle, des bandes terroristes qui sèment la terreur, défient les institutions, orchestrent des destructions et des déplacements des populations, en coaction avec d’autres réseaux terroristes venus du monde entier, doivent être fermement combattus et par tous les moyens, par les forces de défense et de sécurité de la République.

Le MPDR réitère, qu’aucune confusion ne saurait être entretenue, entre les justes et légitimes aspirations, demandes et revendications qui pourraient émaner des citoyens individuellement ou collectivement, dans le respect bien compris des institutions d’une part, avec des complots et des dérives visant à attaquer, à compromettre et à détruire les fondements de l’Etat de droit, ainsi que les ressorts sacrés de la coexistence pacifique de nos diversités, de notre vivre ensemble./.

Lire aussi dans la rubrique POINT DE VUE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo