Les jeunes fonctionnaires d'Ebolowa se plaignent d'être affectés à l'Extrême-Nord
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Les jeunes fonctionnaires d'Ebolowa se plaignent d'être affectés à l'Extrême-Nord :: CAMEROON

Ils l'ont fait savoir samedi dernier à Ebolawa, lors des Rencontres fraternelles du Sud ( Refras) organisées par le ministre d'État, ministre de l'Enseignement supérieur, Jacques FAME NDONGO, fils de la région du Sud Cameroun. 

" Les jeunes doivent être promus. Quand nous sortons des Écoles Normales, on nous affecte à l'Extrême-Nord (région de l'Extrême-Nord Cameroun, Ndlr). Je prends par  exemple  mon cas, et je ne suis pas le seul. Le gars peut faire 10 ans là-bas. Or nos frères de Sangmelima (région du Sud Cameroun, Ndlr) et de l'Ouest ( région, Ndlr) dès qu'ils sortent, leurs élites essayent de penser à leur sécurité", a fait savoir un professeur des lycées originaire d'Ebolowa, devant Jacques FAME NDONGO.

Une intervention très mal perçue par l'opinion publique qui voit alors en le fait d'être affecté dans la région de l'Extrêm-Nord  Cameroun, un exil, un enfer ou une punition. 

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo