Drame de Buéa: Les "talibans" du Rdpc traitent la députée Nourane Foster de "désignation canapé"
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Drame de Buéa: Les "talibans" du Rdpc traitent la députée Nourane Foster de "désignation canapé" :: CAMEROON

La députée Nourane Foster du Parti camerounais pour la réconciliation nationale ( PCRN), Nourane FOSTER,  est sous le feu des tirs nourris des cyberactivistes du Rassemblement démocratique du peuple camerounais ( Rdpc), parti au pouvoir à Yaoundé.

Les critiques envers la parlementaire camerounaise, sont consécutives à sa sortie sur les réseaux sociaux, contre les forces de défense et de sécurité, après qu'une petite élève de quatre ans a été tuée la semaine dernière à Buea ( région du Sud-Ouest Cameroun), par un gendarme qui a tiré sur le véhicule dans lequel elle se trouvait, et lequel la conduisait vers son école. 

Ayant eu une violente altercation avec la police à Bafoussam ( région de l'Ouest Cameroun)  au mois de juin dernier, au  jour de la fête du Ramadan, Nourane FOSTER ne porte pas les hommes en uniforme dans son cœur. " Tout commence par un mépris, ensuite une insulte, après une altercation et enfin une balle. Une victime de trop ce jour à Buea", écrit la députée PCRN sur les réseaux sociaux, relativement à la tragédie de Buea qui a vu un gendarme ouvrir le crâne d'une petite élève de quatre ans par balle, avant que le tireur ne soit à son tour tué par une foule furieuse. Et Nourane FOSTER de rappeler ces crimes impunis des éléments de l'armée : un étudiant prénommé Kevin, et tué l'an dernier à Bafoussam par une gendarme, ainsi qu'un jeune homme tué à Pouma ( région du Littoral Cameroun).

Et les cyberactivistes de poster une photo débridée de la députée, avant de lui répondre : " Monsieur Cabral ( Cabral Libii, député et  président du PCRN, Ndlr) peut-il nous dire comment cette dame avait fait pour être désignée candidate PCRN aux élections législatives du 09 février 2020 ? Est-ce une désignation canapé ?", hurle Patrick Mballa qui réclame la levée d'immunité de la jeune  députée qu'il juge inapte à aborder les sujets importants de l'espace public camerounais.

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo