Le Cameroun relève le défi de Restructuration de la dette bancaire de la SONARA
CAMEROUN :: SOCIETE

Le Cameroun relève le défi de Restructuration de la dette bancaire de la SONARA :: CAMEROON

L’incendie qui s'est produit le 31 mai 2019 à la Société Nationale de Raffinage à Limbé a créé une panique générale sur l'économie camerounaise et même de la sous-région Afrique Centrale. Le bilan faisait état de 04 unités de raffinage totalement endommagées par les flammes et les 03 autres plus ou moins touchées sur 13 unités que compte la SONARA.

Sur hautes instructions du Président de la République Paul BIYA, le gouvernement avait mis en place à travers le ministère des finances  des stratégies pour trouver rapidement  une solution pérenne afin que l'économie ne s'effondre pas. 

C'est désormais clair, l'aboutissement de ces travaux conduits parcimonieusement par l'actuel Ministre des Finances Louis Paul MOUTAZE  et le Ministre de l'Eau et de l'Energie Gaston ELOUNDOU ESSOMBA  a conduit à la signature de la  convention de  restructuration de la dette bancaire de la Sonora entre l'État du Cameroun représenté par son Ministre des Finances et les institutions bancaires de la place ce 15 octobre 2021 à Yaoundé.

Cet acte fort posé par le gouvernement permettra à la SONARA de poursuivre sereinement ses activités d'importation des produits pétroliers sans s'endetter. Le top management de cette importante société de raffinage continuera à bénéficier des lignes de financement auprès des établissements bancaires sans s'étouffer du manque des capitaux en vue de sa réhabilitation technique complète.

Les acteurs privés de la restructuration 

Les remerciements du Ministre des finances ne se sont pas faits attendre à l'endroit de toutes les banques qui ont fait confiance à l'État du Cameroun. Les trois principaux arrangeurs de cette opération sont des banques camerounaises. La grande surprise dans ce trio est la cadette des banques le Crédit Communautaire d'Afrique CCA. À peine 5 ans dans le rang des banques de la sous-région, la CCA joue désormais dans la cour des grandes institutions financières du Cameroun par son ingénierie financière. L'accréditation accordée à la CCA dans ce projet de la restructuration de la SONARA témoigne à suffisance de l'estime que l'État  encourage les champions nationaux. Ladite banque a bien joué son rôle le ministre des Finances l'a précisé dans son discours. Ce qui prouve que cet établissement est doté de compétences nécessaires. Il convient de dire que selon les chiffres du CENEF, la CCA a gagné quatre places en terme de mobilisation de l'épargne, de ranking dans la mobilisation des ressources, ce qui fait prévaloir la confiance du public. 

La CCA reste le leader de la microfinance et banque en terme d'inclusion financière évaluée par le nombre de clients au vue  des chiffres reçus du CENEF. Ses capacités de placement, de financement et de stabilisation-mobilisation des capitaux place le crédit communautaire au cœur de la résilience économique du Cameroun. Ses services bancaires offerts aux entreprises, aux particuliers et aux salariés sont diversifiés dans toutes ses agences à travers le triangle national.

Raction de M. André Alexis MEGUDJOU Directeur Général CCA bank, CO-arrangeur.

« Nous sommes ravis d’avoir conduit cette opération de bout en bout jusqu’à son terme. C'est un exploit pour CCA, cela démontre le niveau de professionnalisme des équipes CCA, nous sommes pleinement satisfaits pour ces résultats ».

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo