Fugue : Un Camerounais s’enfuit en France
CAMEROUN :: SPORT

Fugue : Un Camerounais s’enfuit en France :: CAMEROON

Idriss Kono était l'un des trois cyclistes, sociétaire de la SNH vélo club parti en stage en France. Il est porté disparu depuis bientôt 96h.

Dans une note du directeur de la communication Jean-Baptiste Biaye, on pouvait lire : « Trois cyclistes Camerounais admis en stage en France. Les coureurs Clovis Kamzong Abossolo, Yaou Gadji et Idriss Kono se trouvent dans l'hexagone depuis le 23 août 2021. Ils ont déposé leurs valises à Aurillac aux côtés de René Pouget l'un des encadreurs français. C'est dans le cadre de la coopération entre la France et le Cameroun, mais surtout dans le cadre de la mise en œuvre du partenariat récemment signé entre la Fécacyclisme et le promoteur français de cyclisme.  Le stage durera environ un mois »

Pour cette année 2021, Clovis Kamzong Abossolo, Yaou Gadji et le jeune Idriss Kono, partis ont participé à quelques courses avec des performances plus ou moins bonnes (ils ont fini dans le peloton à chaque fois, que ce soit au critérium d’Issoire ou au critérium de Varenne sur Alliers, nous a relaté un Camerounais qui a suivi les courses. Seulement, lors d'une autre course, on n'a vu Idriss Kono ni à l'arrivée, ni en difficulté sur le parcours pour être porté par la voiture balai. Il est tout simplement porté disparu. Les deux autres ont rejoint le Cameroun le 2 octobre dernier par l’aéroport de Nsimalen

Et si René Pouget était complice de cette fugue ?

S'il est lisible que les conditions d'entretien des cyclistes Camerounais par leur club, et surtout par ma fédération camerounaise de cyclisme sont les principales raisons de la fugue, on peut s'interroger sur le silence de René Pouget, le responsable de l'équipe dans laquelle les cyclistes prenaient part à la course. Avec le suivi professionnel qu'une équipe et les organisateurs doivent mettre lors d'une course, un n'y a pas de raison qu'un cycliste soit égaré ou porté disparu.

Notre rédaction a essayé de joindre le responsable Français qui s'est rétracté quand son interlocuteur s'est présenté comme journaliste Camerounais. Pour le Grand Prix Chantal Biya 2021 qui va débuter ce 5 octobre, le dirigeant Français, René Pouget Jean Louis est annoncé comme un des dirigeants de l’équipe Martigues Sports (France). Du côté de la fédération camerounaise de cyclisme aussi, Jean-Baptiste Biaye, le directeur de la communication n'a pas daigné répondre à notre préoccupation sur l'absence du cycliste Idriss Kono à la descente d'avion à l'aéroport de Nsimalen le 2 octobre dernier. A la fédération, on s'est empressé de remplacer Idriss Kono sur la liste de l'équipe de SNH VÉLO CLUB par Rodrigue Nounawe qui attendait sur le banc de touche.

Lire aussi dans la rubrique SPORT

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo