Consommation,Internet: La préférence des jeunes pour les sites porno à ceux de recherche d'emploi
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Consommation,Internet: La préférence des jeunes pour les sites porno à ceux de recherche d'emploi :: CAMEROON

Le résultat de l'étude est de l'Ong Adisi Cameroun. Son rapport publié mercredi dernier à Yaoundé, porte sur la Dynamique de l'accès à Internet au Cameroun : tendances, défis et perspectives.

Lors de la présentation du rapport suscité le 29 septembre 2021 à Yaoundé, le journaliste Paul Joël Kamtchang le secrétaire général ( Sg) de l'Ong Adisi,   a révélé que la majorité des internautes camerounais est constituée des jeunes à partir de 18 ans, et que  ces derniers sont très actifs sur les réseaux sociaux, notamment Facebook, tik tok et Twitter. Et de préciser que " les hommes sont plus présents sur les réseaux sociaux que les femmes." Plus intéressante, est cette révélation : " la majorité des internautes, notamment les jeunes, vont premièrement sur les sites de pornographie, moins que sur les sites de recherche d'emploi, les écoles, les recherches". Plutôt curieux, pour une tranche de la population qui crie pourtant à la rareté des emplois.

" L'enquête montre que, indépendamment de là où on se trouve au Cameroun, l'accès reste limité, indépendamment du prix qu'on paie par rapport aux différents catalogues de prix pratiqués par les différents opérateurs, l'internet n'est pas aussi fluide. Il suffit d'une petite pluie pour qu'on perde la connexion, et même, à certains moments de la nuit, on n'a plus accès à internet", dixit Paul Joël Kamtchang.

Selon le rapport de l'Ong Adisi Cameroun présenté aux Hommes de médias,  aux acteurs de la société  et autres, seule une petite portion de 15,50 % d'internautes camerounais, connait les lois régissant le secteur de la toile et de l'accès aux médias. La portion ignorante des lois y relatives est de 53,93%. Autre donnée, le rapport imforme qu'à peine 33% d'internautes camerounais ont une formation sur son usage, ou encore sur comment mener une  activité  en ligne. Pour Adisi,  "91% des personnes utilisent l'internet via le téléphone mobile".  La tendance mondiale étant de 92%. Ladite tendance trouve son explication dans la facilité à se connecter via son téléphone mobile, plutôt que sur un ordinateur de bureau nécessitant une connexion fixe. L'Ong  dit aussi avoir appris que les usagers se plaignent de la mauvaise qualité du service, en payent les frais, même si selon le rapport " on constate une disparité entre les différentes localités du pays".

Sg de lAdisi, Paul Joël Kamtchang qui  cite le site internet Invest in Cameroun, affirme  qu'en février 2020, le taux de pénétration d'internet au Cameroun est  de l'ordre de  30%, et ce, grâce à l'ajout de 570 mille nouveaux internautes. Ce qui fait un total de 23,62 millions de Camerounais connectés à Internet via un smartphone, et 7,87 millions d'internautes au pays, sur une population totale estimée à près de 27 millions d'habitants.

Les enquêtes qui étoffent le rapport publié, ont été réalisées entre mai et juin 2021. Six villes et régions en ont été la cible : Yaoundé, Douala, Bafoussam, Bamenda, Maroua et Buea. En somme, le taux de pénétration d'internet est encourageant au Cameroun. Dommage que les jeunes utilisent ce potentiel pour visiter les sites pornographiques, plutôt que les sites de recherche, des écoles et de recherche d'emploi.

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo