Rdpc à Bangangté: Éric Niat ne reconnaît pas la victoire de Ketcha Courtès dans la section Ndé Nord
CAMEROUN :: POLITIQUE

CAMEROUN :: Rdpc à Bangangté: Éric Niat ne reconnaît pas la victoire de Ketcha Courtès dans la section Ndé Nord :: CAMEROON

Le maire de la ville de Bangangté dans la région de l'Ouest Cameroun, et candidat au poste de président de section du Rassemblement démocratique du peuple camerounais ( Rdpc) Section Ndé Nord, dans un communiqué parvenu à notre rédaction, dit n'avoir pas été informé de la tenue de la nouvelle date de l'élection renvoyée dimanche dernier. Pour lui, le vote a été organisé dans la clandestinité, pour faire passer la ministre de l'Habitat et du Développement urbain, Célestine Ketcha Courtès son challenger.

Lisez plutôt l'intégralité du communiqué de sa direction de campagne.

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Monsieur NIAT Eric Aimé, Candidat tête de liste RDPC à la Section du Ndé-Nord en vue des renouvellements des Bureaux des Organes de Base, n’a pas pris part ce Lundi 27 Septembre 2021, à l’ « élection ».

C’est par le truchement des réseaux sociaux que le candidat NIAT Eric Aimé et ses colistiers ont appris hier aux environs de 22h 41 min alors qu’ils se trouvaient dans les locaux de leur Quartier Général (QG), que les élections avortées du Dimanche 26 Septembre 2021 dans la Section du Ndé-Nord étaient reprogrammées ce Lundi 27 Septembre 2021 de 8h à 14h. 

Bien que n’ayant pas été notifié officiellement de cette décision prise en son absence, le Candidat NIAT Eric Aimé a entrepris de saisir, par voie de requête, le Président de la Commission Communale de renouvellement qu’il a rencontré à la Maison du Parti de Bangangté, aux environs de 23h 30 min. 

Dans sa requête, il rappelait au Président de la Commission communale les faits graves maintes fois décriés qui révèlent des pratiques basses orchestrées contre le RDPC à Bangangté depuis plusieurs mois par une élite, candidate à la Section RDPC Ndé-Nord et qui entachent le processus électoral en cours ; indiqué les préalables d’une élection crédible, transparente et apaisée fidèle à l’esprit et à la lettre de la Circulaire du Président National, de même qu’aux objectifs visés par cette opération salutaire de démocratie interne ; suggéré le report desdites élections à une date indiquée, fixée de commun accord, qui tiendrait compte du calendrier national des opérations de renouvellement des Bureaux des organes d’une part et de la disponibilité des électeurs cibles d’autre part.  

En l’absence de garanties sur la sincérité et la crédibilité du scrutin et en vue de préserver la concorde dans son ressort territorial en sa qualité de Magistrat municipal, face à la menace d’embrasement qui pesait depuis quelques jours sur la commune, le Candidat NIAT Eric Aimé, après concertation avec ses colistiers, a décidé de ne pas prendre part à l’ « élection » de ce jour. 

Il réitère son appel au calme et à la responsabilité à l’endroit des populations. /- 

Lire aussi dans la rubrique POLITIQUE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo