Affaire Basile Atangana Kouna : Un dossier vidé le 22 septembre
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: Affaire Basile Atangana Kouna : Un dossier vidé le 22 septembre :: CAMEROON

Il a été condamné à trois ans d’emprisonnement pour avoir procédé au paiement des factures au profit d’une entreprise de location de véhicules dont il était le promoteur.

Basile Atangana Kouna et ses complices, coupables. C’est ainsi que s’est terminée l’audience de ce 22 septembre, au Tribunal criminel spécial de Yaoundé. Il est exactement 10h35 lorsque les membres du jury entrent dans la salle. « Affaire ministère public, État du Cameroun contre Atangana Kouna Basile, Massart Jacques Michel Viviane Jean, Nama ALoa Thomas, Yondo Kolko Vanessa pour violation code des marchés publics, DBP et complicité, intérêt dans un acte ».

Rappelle l’audiencier du jour. C’est donc principalement sur ces raisons que l’ancien Minee et ses coaccusés sont jugés, affaire qui a débuté en mars 2018. Yvette Siewe, la présidente, passe à la vérification de présence des accusés, seuls deux sont présents à savoir Basile Atangana Kouna et Thomas Nama Aloa. Un membre de la collégialité prend la parole et expose les faits, les différentes preuves impliquant les accusés en particulier Basile Atangana Kouna sur les faits qui leurs sont reprochés.

« Ils ont tous plaidé non coupables » dit-il. Selon les faits, l’ancien directeur général de CAMWATER Basile Atangana Kouna a créé une autre société dirigée par son fils, les deux sociétés géraient des affaires. Ce qui est interdit par la loi camerounaise (prise d’intérêt dans un acte. Délit réprimé par les articles 74 et 135 du Code pénal).

« Son seul crime est d’avoir œuvré pour que les Camerounais aient plus d’eau », justifie son avocat. Après le récapitulatif des juges sur tout le suivi de l’affaire depuis 2018, la présidente déclare Basile Atangana Kouna, après plus de 3 h de temps, coupable de détournement d’une somme d’un milliard sept cent trente-six millions quatre cent un mille huit-cent-soixante-dix francs CFA. Vanessa Yondo Kolko est également coupable pour complicité de détournement. Thomas Nama Aloa est déclaré non coupable. Il n’a été qu’un pion dans l’histoire. « Je n’ai jamais vu cet homme en dehors de cette audience », déclare le notaire en tant que témoin lors d’une audience précédente.

L’avocat de la partie plaignante prend la parole et sollicite des frais de réparation d’un montant de 72.819.000 Fcfa. « Nous avons des écoles dans ce pays où les élèves s’assoient à même le sol pour fréquenter », souligne-t-il. L’ancien Dg de la CAMWATER prend la parole et termine en disant : « c’est aujourd’hui que j’apprends que je suis déclaré coupable pour avoir fait louer des véhicules de Trinity Sarl à la société CAMWATER. Vous avez évoqué des lettres et autres, tout cela s’est fait à mon insu ».

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo