Soyez fidèle à votre espèce à Yaoundé
CAMEROUN :: POINT DE VUE

CAMEROUN :: Soyez fidèle à votre espèce à Yaoundé :: CAMEROON

L'authenticité est le maître-mot de notre « démocratie apaisée », car elle implique la véracité dans l’exigence inconfortable de la restitution fidèle des faits.

Soyez fidèle donc à votre espèce: c'est une incantation quasi religieuse à Yaoundé, plutôt que quelque chose de collectif. L'authenticité ne fait pas collectif. Et les soi-disant droits de l'homme ne s'étendent pas aux personnes au-delà de votre propre espèce. Cela démontre les défis de défendre des droits de l'homme dans des endroits comme le Cameroun et les difficultés encourues face à un autoritarisme particulièrement violent et incompatible avec la démocratie.

Ainsi, un cabraliste m'accusait dernièrement sur internet d'être de "connivence avec ces gens- là" (entendez les Bamilékés), puisque j'ai eu à intervenir comme chroniqueur bénévole sur la chaîne de télévision en ligne JMTVPLUS détenue par le ressortissant de l’ouest camerounais, Jacky Moiffo...

C'est aussi cela le Cameroun de nos jours: un pays où la participation à un média libre en ligne vous colle immédiatement une étiquette partisane et tribale dans l’esprit étriqué et dérangé des opposants alimentaires affiliés à la dictature de Paul Biya....

Parce ce qu'il faut nécessairement vous ranger dans une cage partisane, régionale et ethno-tribale.

Je suis donc tantôt accusé d'être le "complice des Bamilékés" lorsque je suis aperçu à JMTVPLUS, des "haoussas" quand je milite en faveur de la libération entre-autres du prisonnier politique Marafa Hamidou Yaya, puis des Bulu lorsque tous ces détracteurs veulent me reduire à ma filiation paternelle, sur cette toile camerounaise où les ethno-fascistes et tribalistes de tous bords tiennent absolument à nous dicter leur loi morbide.

J'en suis profondément honoré!!!

Cela dit, au fond ces personnes « authentiques » ne sont pas les bonnes personnes à écouter lorsqu'il s'agit de questions d'authenticité. Elles ne sauraient pas ce que c'est., Même si cela les frappait au visage, étant parfois sans le savoir des purs produits et des créatures de la propagande du régime de Yaoundé qu’elles répandent à longueur de contrevérités dans les réseaux sociaux.

Joël Didier Engo, Président du Comité de Libération des Prisonniers Politiques – CL2P

Lire aussi dans la rubrique POINT DE VUE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo