Patrick Motsepe, Président de la CAF : «Fier d'être africain, de ce que j'ai vu ici à Olembe»
AFRIQUE :: SPORT

AFRIQUE :: Patrick Motsepe, Président de la CAF : «Fier d'être africain, de ce que j'ai vu ici à Olembe»

Je suis fier d'être africain, de ce que j'ai vu ici à Olembe. Le Cameroun construit ici à Olembe, l'un des plus beaux stades du monde, qui fera la fierté de toute l'Afrique. Cette infrastructure est de classe mondiale. Nous devons aussi être contents en tant qu’Africains, que le Cameroun, en partenariat avec notre ministre, le gouvernement et la CAF qui est représenté par mes frères Véron et Seidou, qui est le président de la Fédération camerounaise de football. 

La CAN va se tenir un janvier ici et tout le reste de l’Afrique sera ici avec nous au Cameroun ; tout le reste du monde sera avec nous ici au Cameroun. Nous sommes confiants qu’ensemble, la CAF, le gouvernement et le ministre, le président et le Premier ministre, le football représenté par mon frère Seidou, nous allons abriter un événement qui va nous rendre fier. Et la qualité du football sera de mise ici. Nous montrerons que nous sommes capables de produire des footballeurs en Afrique, capables de challenger tous les niveaux et peuvent aussi remporter la Coupe. C’est ça notre ambition.

Le Cameroun a de la qualité, en tant que pays africain et nous le soutenons. La CAN est une partie du processus. Il faut regarder le football dans le sens d’une profession, comme l’éducation, capable de contribuer au développement de notre jeunesse au Cameroun et dans le reste du continent. Je crois qu’abriter une compétition de classe mondiale comme la CAN est un message envoyé au reste du monde que nous avons des capacités et de l’expertise dans le football tel que le Cameroun a démontré à la face du monde depuis des années. C’est aussi une indication que nous vendons le Cameroun. Nous avons de belles infrastructures sportives pour les jeunes filles et garçons.

Nous voulons investir dans les académies, dans les championnats locaux qui ont un potentiel exceptionnel. Le football devra être pris comme un outil de développement. Le Cameroun a déjà produit de talentueux footballeurs qui ont fait l’honneur et la fierté de l’Afrique. Nous allons revenir ici en novembre, en espérant que tout sera prêt. C’est une importante compétition et pour le football africain et pour le continent. Nous pouvons être la meilleure compétition dans la monde. On a vu d’énormes investissements au Cameroun pour les jeunes. Je suis confiant que nous allons travailler ensemble pour la réussite de cette compétition.

Lire aussi dans la rubrique SPORT

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo