12 soldats du Bir abattus par les séparatistes anglophones (Texte et vidéo)
CAMEROUN :: SOCIETE

CAMEROUN :: 12 soldats du Bir abattus par les séparatistes anglophones (Texte et vidéo) :: CAMEROON

Jeudi sanglant dans l'arrondissement de Ndop, département du Ngo-Ketunjia, région du Nord-Ouest Cameroun.  La boucherie humaine a eu lieu ce jeudii, 16 septembre 2021. Les miliciens séparatistes tuent 12 soldats du Bataillon d'intervention rapide ( BIR), le plus grand corps d'élite de l'Armée camerounaise. La scène est horrible, les images et les vidéos, insupportables. Deux blindés de l'Armée camerounaise, brûlés. Des soldats, jeunes pour la plupart, pris au piège des combattants sécessionnistes de l'État fantôme d'Ambazonie.

Après les avoir passés aux armes, découpé quelques membres du corps, les combattants séparatistes jubilent, ayant  récupéré tous les équipements militaires de leurs victimes, dont des armes. 

La crise anglophone s'enlise. Quid du Grand dialogue national tenu il y a presque deux ans  à Yaoundé, à grand renfort de publicité et de propagande ? 10 milliards de francs CFA du contribuable, dépensés juste pour le cosmétique, l'artifice et la fuite en avant. Sans doute pour tromper la vigilance d'une communauté dite internationale, elle-même, suffisamment indifférente à la meurtrière crise anglophone dans les régions  du Nord-ouest et du Sud-Ouest du Cameroun depuis cinq ans. 

NB: Pour des raisons d'éthique, nous avons volontairement choisi de ne pas diffuser la vidéo de cette attaque

Lire aussi dans la rubrique SOCIETE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo