Élection à la Fécafoot : « Je ne roule pas pour Samuel Eto’o »
CAMEROUN :: SPORT

CAMEROUN :: Élection à la Fécafoot : « Je ne roule pas pour Samuel Eto’o » :: CAMEROON

Emmanuel Maboang Kessack dit être prêt à réaliser son rêve ; celui de présider aux destinées du football camerounais pour les quatre prochaines années.

Les élections à la Fédération camerounaise de football (Fécafoot)profilent à l’horizon. Après l’annulation de celles de 2018 qui avait porté Seidou Mbombo Njoya à la tête de la tour de Tsinga, les candidatures sortent progressivement de l’ornière. En dehors de Jules Denis Onana, Emmanuel Maboang Kessack sera une fois de plus en lice. Il a fait savoir son intention de concourir il y a quelques semaines. Avec deux tentatives infructueuses (2015,2018), l’ancien Lion Indomptable se dit gonflé à bloc pour réaliser son rêve : présider aux destinées du football camerounais. Pour y arriver « PELE » s’est donné des moyens.

Au cours de la conférence de presse qu’il a donné lundi dernier à Yaoundé, il a confié avoir parcouru 167 villes du pays ; discuté avec des acteurs du football dans l’optique de mieux comprendre les difficultés et les besoins sur le terrain.

« J’ai consulté beaucoup de personnes avant de déposer ma candidature. J’ai bien réfléchi. J’ai vu ce qui gênait lors des dernières élections. Je suis plus prêt qu’avant. J’ai vu comment ça se passe à l’intérieur ». Son timbre vocal traduit sa détermination à aller jusqu’au bout. Une coalition avec son ancien coéquipier, Jules Denis Onana n’est pas envisageable. Il a un projet et une vision qu’il aimerait mettre en branle dans le but de donner une autre image au football camerounais.

Maboang roule pour Eto’o ?

Avec des irrégularités constatées à la suite de la publication de la liste des clubs devant prendre part au processus électoral, le Lion Indomptable est armé à ne rien laisser passer : « Je crois en mes possibilités. J’ai mes convictions. Je vais lutter contre ces irrégularités. Si ça ne va pas, je vais contester ». Considéré comme un outsider, certains analystes soupçonnent Emmanuel Maboang Kessack de baliser le chemin pour le goléador, Samuel Eto’o. Une thèse qu’il a réfutée sans coup férir.

« Je peux prétendre d’être candidat pas pour quelqu’un d’autre. Pourquoi je vais aller rouler pour quelqu’un d’autre. Je ne vois pas pourquoi je vais aller donner tout ce que j’ai fait dans le football à quelqu’un. On parle de Samuel Eto’o. C’est un ami comme tous les autres joueurs. J’ai été parfois très dur contre lui. Je deviens candidat par ce que je remplis les critères. Je suis président de club… ». Le Lion Indomptable tisse sereinement sa toile en attendant le jour J.

Lire aussi dans la rubrique SPORT

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo