SANTÉ : Ngoh Ngoh discrédite Manaouda Malachie
CAMEROUN :: SANTE

CAMEROUN :: SANTÉ : Ngoh Ngoh discrédite Manaouda Malachie :: CAMEROON

De hauts fonctionnaires mis à la retraite par le ministre de la Santé publique ont été réhabilités par décision du président de la République. Le dernier en date, est Martin Nomo, cadre contractuel d’administration.

Une décision du Secrétaire général de la présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh vient d’ordonner au ministre de la Santé publique, Manaouda Malachie de rétablir dans leurs fonctions respectives Martin Nomo, Cadre contractuel d’Administration et Dr Etoundi Mballa Georges Alain, Directeur de la lutte contre les Épidémies et Pandémies.

Martin Nomo, chef de Service du budget au ministère de la Santé, avait été relevé de ses fonctions pour manquement à l'éthique et à la déontologie administrative dans le cadre du projet Mercy-Ships et de la riposte contre le choléra. En 2017, le bateau-hôpital de l’ONG Mercy Ships avait accosté au port de Douala, ceci dans le cadre de la lutte contre le choléra et plusieurs pathologies au Cameroun.

À la fin de cette opération Nomo Martin, Chef de Service du budget au ministère de la Santé était soupçonné de malversations financières dans la gestion des fonds alloués pour l’accompagnement de la mission humanitaire Mercyships. Le rapport du ministre des Finances, Louis Paul Motaze, sur la gestion des fonds mis à la disposition de Martin Nomo, l’a innocenté. Le 4 août 2021, Ferdinand Ngoh Ngoh, le ministre d’Etat, Secrétaire général à la présidence de la République a saisi Séraphin Magloire Fouda, Secrétaire général des services du Premier ministre pour ordonner le rétablissement de l'intéressé dans ses droits, sa gestion ayant été reconnue conforme à la réglementation.

« J’ai l’honneur de vous demander de bien vouloir veiller, en liaison avec les ministres chargés de la Santé, de la Fonction publique et des Finances, au rétablissement de l’intéressé dans ses droits, sa gestion ayant été reconnue conforme à la réglementation par le ministre des Finances », lit-on dans la lettre ». En liaison, précise-t-il, avec les ministres chargés de la santé, de la fonction publique et des finances. Il importe de rappeler que l’ONG Mercy Ships a effectué deux actions humanitaires en faveur du Cameroun. D’abord une mission humanitaire de dix mois au Cameroun à compter du mois d’août 2017 avec son navire-hôpital, et avait procédé à plusieurs opérations chirurgicales.

Mission qui aura été bénéfique pour les populations et le personnel de santé. En mai dernier, l’ONG a transmis au pays un important don en matériels médicaux en partenariat avec la Fondation Mediterranean Shipping Company (MSC). Constitué notamment des équipements de protection individuelle (EPI) au bénéfice des personnels de santé engagés dans la lutte contre le Covid-19. Soit au total 74300 pièces d’une valeur de 57.680.980 FCFA.

Le cas Etoundi Mballa

Poussé à la retraite par le ministre de la Santé publique, le 16 juillet 2021, Dr Etoundi Mballa, directeur de la lutte contre les Épidémies et Pandémies a été rétabli par un décret signé le 25 août 2021 « il est accordé à monsieur Etoundi Mballa Georges Alain, Chargé de cours, une prolongation d’activité de deux ans, pour la période du 22 juillet 2020 au 22 juillet 2021 », écrit le Chef de l’État.

Lire aussi dans la rubrique SANTE

Les + récents

partenaire

Vidéo de la semaine

évènement

Vidéo

L'actualité en vidéo